4 juil. 2016

Partir léger au Brésil avec Baby Travel Rio, service de location de matériel pour enfant.

La location de matériel pour enfant est en plein essor un peu partout dans le monde. Les familles expatriées ou en vacances font de plus en plus appel à ce type de services. Aujourd'hui, je vous propose une interview des deux fondatrices de Baby Travel Rio, une jeune agence sympathique et dynamique basée à Rio de Janeiro. D'autant que cette année, avec les jeux Olympiques qui s'y dérouleront du 5 aout au 21 aout 2016, encore plus de familles feront le déplacement au Brésil cet été.

Bonjour Anaïs et Mathilde, quelle est votre histoire, comment avez vous eu l'idée de créer votre entreprise de location de matériel pour enfant à Rio ?

Bonjour Julien,

Mathilde : Nous sommes toutes les deux arrivées à Rio de Janeiro en 2015, suite à la mutation professionnelle de nos conjoints. En France, Anaïs travaillait dans le marketing au sein d’un groupe international et moi en tant qu’avocate dans le bureau parisien d’un cabinet américain.

Anaïs : Nous nous sommes rencontrées peu après notre arrivée et nous avions toutes les deux envie de profiter de notre temps ici pour nous lancer dans quelque chose de nouveau. Nous avons alors eu l’idée de créer Baby Travel Rio.

Comment fonctionne votre service de location ?

Anaïs : Tout simplement ! Il suffit d’aller sur notre site internet (www.babytravelrio.com.br) et de choisir le matériel que vous souhaitez louer ainsi que la période de location. Une fois la réservation effectuée, nous entrons en contact avec vous pour vous confirmer votre commande. Toujours pour faciliter le séjour sur place, nous pouvons livrer directement le matériel à l’aéroport, sur le lieu de séjour, etc. A défaut, le matériel peut être retiré dans notre point de retrait situé au cœur de Rio, à Ipanema.


Exemple Transat bébé à louer

A qui Baby Travel Rio, votre service de location de matériel pour enfant s’adresse-t-il ?

Anaïs : Notre service s’adresse aussi bien aux touristes de passage qu’aux familles installées à Rio avec des locations allant de quelques jours à plusieurs mois.

Mathilde : En effet, Baby Travel Rio s’adresse essentiellement à trois catégories de personnes :
  • Les touristes qui viennent découvrir Rio en famille et qui ne peuvent pas emporter tout le nécessaire dans leurs valises. La location sur place est une solution pratique et facile surtout à Rio où il peut être difficile de trouver un siège-auto et où les hôtels ou autres logements ne possèdent pas toujours l’équipement utile. 
  • Les familles expatriées qui attendent généralement entre 3 et 6 mois leur déménagement. Pour les enfants, cette attente est d’autant plus difficile en l’absence de jouets et autres équipements qui assurent leur confort quotidien.
  • Les jeunes parents qui sont toujours surpris du coût et de l’offre limitée de matériel de puériculture disponible à Rio de Janeiro. 
Anaïs : Petite anecdote sur ce dernier point : en tant que future mamam, j’ai pu constater la difficulté de trouver un couffin ou une poussette, etc. J’ai ensuite découvert que les brésiliennes ont pour habitude de partir aux Etats-Unis pour acheter tout le nécessaire pour l’arrivée de leur bébé. C’est notamment pour cela que nous avons fait le choix de proposer des produits de grandes marques européennes qui ne sont pas vendus au Brésil (porte-bébé randonnée, abri-plage protection UV, poussette ultra-compacte, etc.). Pour ces produits, la location est une alternative pratique et peu couteuse.

Poussette ultra-compacte

Ce type de service se développe un peu partout dans le monde, pourquoi à votre avis ?

Mathilde : Oui, de nombreuses entreprises proposent aujourd’hui ce service, toujours avec pour objectif de faciliter le voyage et le séjour des familles globes-trotteuses qui sont de plus en plus nombreuses.

La location de matériel pour bébé s’inscrit également dans une démarche du « mieux consommer ». L’idée est de réduire ses dépenses et son impact sur la planète en louant le matériel dont on ne fait qu’un usage ponctuel ou limité dans le temps. Par exemple, nous avons beaucoup de demande pour le porte bébé randonnée, ce matériel est encombrant et les parents n’en font l’usage qu’occasionnellement. 

parc bébé

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la communauté expatriée française à Rio de Janeiro et sur les jeunes parents qui décident de s’y installer ?

Anaïs : La communauté française à Rio de Janeiro est l’une des communautés les plus importantes et compte environ 7000 membres. Parmi eux, il y a beaucoup de familles expatriées mais aussi des jeunes actifs qui ont fait le choix de tenter une aventure Sud Américaine.

L’installation n’est pas toujours évidente en raison notamment des lenteurs administratives. C’est pourquoi, nous avons recensé sur notre site quelques conseils et informations utiles pour faciliter l’arrivée des familles.

Mathilde : La communauté française est très connectée et échange beaucoup sur les réseaux sociaux. Ainsi, plusieurs groupes permettent aux français et francophones d’échanger des conseils, bons plans, etc. Par ailleurs, il existe aussi des associations dédiées à l’accueil des français à l’étranger qui fonctionnent très bien à Rio de Janeiro. Il y en a pour tous les goûts (sport, culture, etc.) !

Et au sujet des Jeux Olympiques cet été, comment voyez-vous l’évènement ? Comment en profitez au mieux, selon vous, pour ceux d’entre nous qui s’y rendront ?

Mathilde : De très nombreux travaux ont été entrepris pour accueillir les Jeux Olympiques et tous ne sont pas encore terminés… ;)

Les épreuves auront lieux dans 33 lieux différents répartis dans quatre quartiers: Barra, Copacabana, Deodoro et Maracaña. Ces zones sont assez distantes les unes des autres et différents moyens de transport ont été mis en place. Cependant, il faudra s’attendre à passer du temps dans les embouteillages… L’idéal est donc de sélectionner des épreuves qui sont proches les unes des autres pour ne pas avoir besoin de traverser la ville plusieurs fois dans la journée.

Concernant le logement, la Zona Sul, en raison de sa position centrale, est une bonne option car elle permet de se rendre plus facilement sur les différents sites qui accueillent les épreuves.

Anaïs : En raison de l’esprit festif des brésiliens, la ville sera probablement dans une atmosphère très conviviale et chaleureuse permettant de profiter le soir des milliers de bars et restaurants qui peuplent la ville. Si vous avez le temps, profitez de votre séjour pour faire un peu de tourisme car il y a quelques sites incontournables à ne pas manquer !

Sur notre site, vous pourrez retrouver quelques conseils pour préparer votre voyage à Rio de Janeiro notamment en ce qui concerne les précautions sanitaires à prendre pour vous et vos chères petites têtes blondes.
Plage de Rio