2 déc. 2016

Interview de Philomène et carnet de voyage avec bébé au Costa Rica

Envie de Costa Rica avec bébé ? Découvrez ce retour d'expérience de Philomène sur son voyage d'un mois au Costa Rica avec son bébé alors âgé de 18 mois. Vous trouverez dans cet article des recommandations pratiques et de l'inspiration pour façonner votre propre itinéraire. Fermez les yeux, vous y êtes presque... les plages et la nature magnifique de ce pays envoûtant vous combleront bientôt de joie et de bonheur en famille. 


Bonjour Philomène, peux-tu te présenter rapidement ?

Bonjour aux lecteurs de Voyagebaby. Passionnée par les voyages hors des sentiers battus, j’ai créé le site Globe-Trotting il y a 4 ans. Mon site retrace mes voyages mais pas seulement. Je mets à disposition des voyageurs de nombreux conseils pratiques pour préparer leurs périples. En parallèle de mon activité de bloggeuse, je suis free-lance dans le domaine de la gestion culturelle. Maman depuis un peu plus de 2 ans, je découvre les joies et les difficultés des voyages avec bébé (adieu improvisations et infrastructures rudimentaires !). J’ai la chance d’avoir un emploi du temps très souple et mon conjoint également. Notre priorité pour le voyage n’a donc pas changé depuis que nous sommes parents.

Quels voyages avec bébé as-tu fait ?

Dès ses 2 mois, je suis partie avec mon fils aux quatre coins de la France. Pour ce qui est des voyages à l’étranger (ceux que je préfère), je suis partie 1 mois au Costa Rica pour les 18 mois de mon fils puis 15 jours en Bulgarie à ses 2 ans. Pour ses 2 ans et demi nous partons un mois au Sri Lanka (départ en janvier 2017).

Carte Costa Rica et chaussures de la famille


Peux tu nous en dire un peu plus sur ton voyage au Costa Rica ? Tes coups de cœur et les choses pratiques à savoir concernant l'approvisionnement pour bébé, les conditions sanitaires, l'hébergement, les transports et éventuellement quelques activités diverses ?

Nous sommes partis tout le mois de février 2016. Le Costa Rica est selon moi une destination idéale pour un premier voyage tropical avec un tout petit. J’ai choisi ce pays avant tout pour sa faune et sa flore extraordinaire mais surtout pour son système sanitaire et de santé réputés irréprochables. Pour l’organisation, j’ai loué un 4X4 pour toute la durée du voyage, ce qui était indispensable pour voyager sans prise de tête concernant la poussette, le lit bébé et tout le matériel volumineux qu’un voyage avec bébé engendre. Je n’ai pas testé les transports locaux mais la route est tellement facile que je recommande la conduite en autonomie !

Je n’ai pas réservé les logements en avance à part les premières nuits afin de pouvoir m’adapter au rythme de bébé. Concernant l’approvisionnement en eau minérale, couches, lait en poudre, petits pots, crème pour l’érythème… rien à dire, il y avait de tout et partout. Bien sur je n’étais pas à cheval sur les marques, on a du acheter 3 boites de lait en poudre différentes, sans que cela ne le perturbe.

Au niveau restauration, les menus ticos (riz et haricots) sont parfaits pour un bébé et l’accueil dans les restaurants impeccable (toujours une chaise haute et un endroit pour changer bébé, bref, le top !)

Concernant les médecins sur place nous avons pu en faire l’expérience car Ulysse a eu une otite aigue qui a été parfaitement soignée par des docteurs compétents. Alors que nous étions à Montezuma, loin de tout, il y avait au moins 4 cabinets médicaux à 3 minutes de notre hôtel. Nous sommes partis en plein alerte du virus Zika mais nous n’avons pas vu tant de moustiques de Dominical à Montezuma.

Pour ce qui est des activités, nous n’avons eu aucun mal à emprunter les chemins suspendus de Monteverde (notre fils en porte bébé dorsal a adoré !). Il faut dire que nous avons passé les ¾ du voyage en bord de mer donc la vie était plutôt très facile !

Niveau hébergement, nous avons toujours payé plus de 70$ la nuit car notre priorité était d’être bien logés pour que la vie avec bébé ne soit pas infernale. Nous avons trouvé chaque fois des chambres spacieuses avec frigo (pour le lait et les petits pots). Nous avons payé jusqu’à 100$ la nuit sur la péninsule de Nicoya mais à ce prix c’était le grand luxe. Attention, ce n’est pas un voyage petit budget ! C’est équivalent à un budget voyage en Europe (10€ par personne par repas, de 60 à 120€ pour une nuit en chambre familiale et 15€ minimum pour entrer dans les parcs).

rivière jungle Costa Rica avec bébé

Chemin suspendu de Monteverde au Costa Rica avec bébé


Quels sont les trois conseils ou astuces tirés de ton expérience que tu aurais envie de partager aujourd'hui avec d'autres jeunes parents ?

Mes 3 conseils pour voyager avec un bébé ?
  • Voyager en voiture s’il a moins de 3 ans pour tout trimballer : poussette, lit bébé et tout le tralala
  • Ne pas prévoir un planning trop serré pour éviter les frustrations des adultes et un épuisement du bébé. Tracer un itinéraire dans les grandes lignes et se laisser le choix de changer au dernier moment.
  • Partir plus de 20 jours si vous voyagez sur un autre fuseau horaire pour ne pas souffrir en famille du décalage. Prendre au moins 2 jours complets pour se reposer du voyage avec bébé et commencer le périple en forme 

Quels sont les trois produits utiles que tu recommanderais pour voyager avec un bébé ?
  • Un doudou en 2 ou 3 exemplaires si votre bébé y est accroc comme le mien 
  • Des tétines en 10 exemplaires pour les « tétinomanes » comme le mien car sur place (au Costa Rica) elles étaient complètement différentes et il les refusait.
  • Une trousse à pharmacie ultra complète pour ne pas paniquer en cas de maladie/bobo (à constituer avec le pédiatre avant le départ)
+ voir le livre et l'application mobile Voyager avec bébé avec notamment ses checklists santé et bagages.

Une anecdote de voyage à partager ?

Je n’ai pas d’anecdote particulière mais ce que je peux dire c’est que mon fils qui avait 18 mois a énormément appris en 1 mois de voyage au Costa Rica. Après quelques jours d’acclimatation, il préférait boire l’eau des noix de coco avec une paille plutôt que son biberon, il disait « Holà Que Tal » à tout le monde, il nageait seul avec ses brassards, il mangeait de tout au restaurant et n’était pas perturbé par le fait de changer de lit chaque soir ou de faire ses siestes dans des hamacs à l’ombre des cocotiers. Le voyage l’a rendu particulièrement sociable et ouvert aux changements. Alors n’attendez pas pour faire voyager vos bambins !

Plages Costa Rica avec bébé