28 avr. 2014

Ce qu'il faut savoir pour louer une voiture avec bébé (partie 2 : le siège auto)

Lorsque vous louez une voiture avec bébé, la question du siège auto mérite tout particulièrement votre attention. Comme nous allons le voir, elle comporte encore aujourd'hui quelques soucis auxquels il vaut mieux se préparer afin de les surmonter convenablement et dans les meilleurs conditions de prix, de confort, et de sécurité pour vous et pour bébé.  La lecture de cet article vous dévoile tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce sujet...



Au sommaire de cet article :
  1. Réservation de votre siège auto
  2. Prix de la location d'un siège auto
  3. Choix du type de siège auto
  4. Qualité et propreté du siège auto
  5. Installation du siège auto
  6. Rester zen
  7. Autres solutions pour vous procurer un siège auto
  8. Quelques mots de mobilisation et d'espoir pour l'avenir

1) Réservation de votre siège auto

Les services de réservation de siège auto chez la plupart des loueurs du marché ont actuellement les défauts  suivants :
  • Pas de choix possible à l'avance : on ne vous demandera généralement pas, lors de la réservation, de choisir le type de siège auto que vous souhaitez, et encore moins le modèle précis de siège auto que vous aimeriez avoir pour bébé.
  • Pas de garantie réelle : La réservation d'un siège auto est fonction des stocks disponibles. En pratique cependant, les loueurs font leur possible pour avoir suffisamment de stock car ce n'est pas dans leur intérêt que vous ne puissiez pas partir avec votre voiture.
  • Il arrive souvent que votre réservation de siège auto ne soit même pas précisée sur votre récapitulatif de réservation automatique si vous réservez en ligne. 
Afin de mettre un maximum de chance de votre côté, pensez à contacter votre agence de location quelques jours avant (chaque agence possède aussi un numéro local) pour leur demander de bien vous mettre un siège de côté et de vous confirmer qu'ils ont bien pris en compte votre demande probablement faîte via une centrale de réservation ou par internet.

Sachez aussi que la gestion des stocks de siège auto est souvent "artisanale". On vous proposera ainsi généralement de choisir votre siège auto dans l'agence, et on vous proposera parfois de vous rendre dans un "hangar d'entretien" situé à côté de l'agence pour le choisir.

Surtout, comme nous le verrons en détail un peu plus loin, votre siège auto ne vous attendra malheureusement jamais tout bien installé dans votre voiture.

Comme vous le voyez, la réalité des services de réservation de siège auto dans les agences de location de voiture est décevante aujourd'hui. En tant que parent, on apprécierait évidemment un service fiable à 100%, permettant de choisir à l'avance son modèle de siège auto, en sachant que celui-ci nous attendra directement bien installé dans la voiture le jour où l'on récupère la voiture...  

En attendant, et en guise de maigre consolation, sachez que lorsque vous "réservez" ainsi un siège auto, vous ne vous engagez pas non plus formellement, et vous pouvez donc décider même au dernier moment de vous rabattre sur une autre solution (cf fin de cet article).

2) Prix de la location du siège auto

Les sièges auto sont généralement proposés en option payante, et les tarifs sont souvent chers. Certains loueurs de voiture facturent sans scrupule jusqu'à presque 50€ supplémentaire pour 2 jours de location d'un simple siège auto dont le prix d'achat neuf ne doit pas dépasser les 100€... 

=> consultez notre tableau comparatif pour y voir plus clair

A noter cependant :
  • si vous voyagez en train avec la carte SNCF enfant+ et prenez votre voiture de location chez Avis, la location du siège auto, ainsi que l'option deuxième conducteur, sont gratuites 
  • certains  loueurs proposent des programmes de fidélités et des avantages "clubs" qui incluent aussi la gratuité des sièges auto

Le paiement de l'option "siège auto" se fera généralement sur place, à votre arrivée à l'agence, ou un peu plus tard, par prélèvement automatique sur votre carte bancaire, après la restitution de votre véhicule.

3) Choix du type de siège auto

Arrivé(s) à l'agence de location, vous aurez le choix entre plusieurs types de siège auto. Il n'est pas toujours simple de s'y retrouver entre les différentes appellations et types de sièges du marché. 

Voici donc une petite piqûre de rappel pour faire le point rapidement sur ces différentes appellations que l'on retrouve dans le langage courant, ainsi que sur la notion de "groupe", liée à la réglementation et qui peut vous être utile pour vérifier qu'un siège est bien adapté au poids de votre bébé. 

Selon le règlement en vigueur en France et en Europe (ECE R44-04), les sièges auto sont ainsi classés en 5 groupes définis selon le poids de l'enfant qu'ils peuvent accueillir :

  • Groupe 0 : "Nacelle" (bébé allongé) - de la naissance à 10 kg (environ 1 an)
  • Groupe 0+ : "Siège bébé à coque", parfois appelé aussi "Cosy" (se fixe dos à la route) - de la naissance à 13 kg (environ 2 ans)
  • Groupe 1 : "Siège enfant" - de 9 à 18 kg (soit 1 an à 5-6 ans)
  • Groupe 2 et 3 : "Siège enfant et réhausseur" - respectivement de 22 à 36 kg (environ 7-8 ans à 12 ans) et de 22 à 36 kg (environ 7-8 ans à 12 ans)

Vous pouvez donc constater et retenir que :
  •  si bébé fait moins de 10 kg vous avez le choix entre 0 et 0+ (nacelle ou siège bébé à coque)
    => pour les touts petits les sièges bébé à coque sont à utiliser uniquement sur des petits trajets, privilégiez donc plutôt la nacelle pour les trajets de plusieurs heures ou si vous prévoyez de prendre la voiture fréquemment.
  • si bébé fait entre 9 et 13 kg, vous avez le choix entre sièges de groupe 0+ ou 1
  • les sièges de groupe 2 et 3 ne sont pas adaptés au poids d'un bébé (à partir de 7 ou 8 ans seulement)
Retenez également que certains sièges peuvent obtenir l’homologation pour plusieurs groupes en même temps : 0+/1 ; 1/2 ; 1/2/3 ; 2/3. Hormis les sièges auto de type 2/3, ces autres types de sièges homologués pourront alors aussi convenir pour votre bébé.

Pour visualiser ces différents types de sièges auto et approfondir éventuellement ce sujet, vous pouvez aller sur ces deux pages du site Que Choisir : comment choisir le bon siège auto et  comparatif de siège auto par groupe.

Une nouvelle norme européenne appelée "I-size" (UN R129) a été récemment introduite (juillet 2013) et se superpose à la précédente qui restera encore valable pendant plusieurs années.

Cette nouvelle norme introduit en particulier les éléments suivants :
  • Système de fixation ISOFIX qui permet de réduire considérablement le risque de mauvaise installation du siège auto sachant qu'aujourd'hui encore
  • Position dos à la route jusqu'à l'âge de 15 mois
  • Nouvelle classification des sièges auto par taille de bébé pour faciliter le choix
Les deux normes R44-04 (la plus ancienne) et I-size cohabiteront encore pour quelques années (probablement au moins encore jusqu'en 2020...). Cela signifie donc qu'aujourd'hui, les systèmes d'attache classiques des sièges auto avec les ceintures restent autorisés et que vous pouvez toujours installer bébé dans un siège bébé de groupe 1 à partir de 9 kilos. Simplement il est recommandé, si vous le pouvez, de préférer la position dos à la route jusqu'à 15 mois et de préférer le système ISOFIX.

Concernant le système de fixation Isofix (regardez le schéma ci-dessous, ainsi que cette courte video de Que Choisir pour bien comprendre comment ça marche), il s'agit d'un système nécessitant à la fois une voiture compatible et un siège auto compatible.

La norme Isofix permet de mieux fixer le siège auto et de réduire le risque de mauvaise installation. Ce système n'utilise pas la ceinture de sécurité pour attacher le siège auto. Il vous suffit de clipper les 2 pinces Isofix du siège auto aux crochets Isofix du véhicule, puis d'utiliser un troisième point d'ancrage qui peut être constitué soit d'une sangle de retenue additionnelle - aussi appelée Top Tether - soit d'une jambe de force.



Le système ISOFIX est présent sur plus de 60% des véhicules aujourd'hui et rendu obligatoire depuis 2005. Etant donné la date d'entrée en vigueur de cette norme la grande majorité du parc automobile des loueurs de voiture sont  donc compatibles ISOFIX.  

Par contre, tous les sièges auto des loueurs ne sont pas équipés d'une base ISOFIX, mais ils ont généralement au moins quelques modèles compatibles et il ne faut pas hésiter à les demander explicitement.

Malgré l'intérêt du système ISOFIX, il reste méconnu. Encore récemment, 31% seulement des automobilistes déclaraient le connaître. Si vous le découvrez également, ou ne l'avez encore jamais vraiment utilisé, la location d'un siège auto peut donc aussi se révéler l'occasion de l'essayer, ce qui vous incitera peut être à l'utiliser par la suite avec votre propre voiture (regardez par exemple pour commencer s'il n'y a pas des petites étiquettes ISOFIX sur la banquette arrière de votre propre voiture... on n'y fait généralement pas attention et pourtant elles souvent bien là).

4) Qualité et propreté du siège auto

La qualité et la propreté des sièges auto des loueurs de voiture sont actuellement pour le moins "fluctuantes".

Les modèles proposés sont très variables entre les différents loueurs et au sein d'une même agence. Certains sièges peuvent être malheureusement parfois assez anciens, d'un niveau de confort trop basique, ou même en mauvais état.

Les sièges auto sont la plupart du temps aspirés mais rarement nettoyés après chaque utilisation. Attention donc à bien inspecter l'état de propreté du siège que vous choisirez.

Il est cependant parfois possible de demander en plus une housse de siège auto lavable ou jetable. Cependant il vous faudra dans ce cas prendre vous même le temps nécessaire pour l'installer. 

N'hésitez pas à contacter l'agence de location par mail ou par téléphone, afin de vous renseigner sur les modèles de sièges auto qu'ils proposent et leur état afin de savoir à quoi vous attendre (et peut être les inciter au passage à faire un effort). Profitez-en pour leur demander s'ils ont également des bases ISOFIX disponibles et demander leur éventuellement de noter que vous aimeriez bien en avoir une de préférence. 

5) Installation du siège auto

L'installation des sièges auto dans une voiture de location n'est le plus souvent pas pris en charge par les loueurs de véhicule en France ( "pour des questions d'assurance" vous expliquera probablement votre loueur).  

Attention si vous avez des contraintes d'horaire (par exemple si vous avez un RDV, une cérémonie de mariage ou autre), prévoyez du temps supplémentaire pour :

  1. Trouver votre siège auto : il arrive qu'il faille aller le chercher autre part et que votre siège auto ne vous attende pas directement à l'agence. Il faut aussi prendre un peu de temps pour en choisir un en bon état et qui correspond bien à votre bébé.
  2. L'installer vous même : il faut souvent quelques minutes pour prendre en main un modèle que vous ne connaissez pas. Si vous pouvez choisir un siège ISOFIX (cf explication plus haut), l'installation est normalement plus sûre et plus rapide. Mais attention, car certains loueurs perdent les troisièmes points d'accroches qui vont normalement avec (Top tether ou jambe de force) et vous proposent malgré tout leurs sièges... 
Attendez-vous aussi à devoir deviner par vous même comment installer le siège auto de votre loueur :
  • Il est rare que la personne de l'agence de location vous accompagne pour vous guider dans l'installation du siège auto (leurs explications seront probablement l'une des suivantes :  "je n'ai pas d'enfant vous comprenez, je n'y connais rien...", "nous n'avons pas reçu de formation sur les sièges auto", "ma direction m'interdit d'aider les parents à installer les sièges auto"). Estimez vous déjà heureux sur la personne de l'agence vous aide à porter le siège auto jusqu'à la voiture avec vous. 
  • Généralement on ne vous donnera pas non plus le mode d'emploi papier (et oui depuis le temps, il a été perdu...). Au mieux une étiquette avec quelques conseils d'installation sera encore lisible sur le côté du siège. Dans tous les cas il faudra faire usage de votre perspicacité.
Attention à veiller à bien installer votre siège auto et à ne pas partir avec un siège mal attaché qui pourrait s'avérer dangereux pour bébé en cas de freinage brusque ou d'accident. Soyez particulièrement vigilant dans les cas suivants :
  • si vous louez votre voiture, un peu fatigué (après un long voyage en avion ou en train par exemple, et si bébé fait de petites nuits en ce moment...)
  • si vous devez installer votre siège à la nuit tombée sur un parking extérieur peu lumineux

6) Rester zen...

En tant que parent, il est souvent contrariant et insatisfaisant de louer un siège dans ces conditions. Cependant, mieux vaut ne pas se laisser aller à la colère. Il est préférable de rester concentré sur la suite de votre voyage et de conserver de bonnes relations avec la personne de l'agence de location qui vous accueille et qui ne fait qu'appliquer les consignes qui lui ont été données par sa hiérarchie.

Si vous voulez essayer de faire changer les choses, armez vous d'un peu de patience et envisagez de mener une action à votre retour chez vous dans des conditions plus sereines.  

7) Autres solutions pour vous procurer un siège auto

Si les conditions de location de siège auto de votre loueur vous insupportent trop, vous pouvez aussi envisager dans certains cas les autres solutions suivantes :
  • Emmener vôtre propre siège auto avec vous
    Le coût de transport de votre propre siège auto est parfois plus intéressant et même gratuit si vous voyager en train, ou avec certaines compagnies aériennes (Cf notre tableau comparatif des compagnies aériennes avec bébé)
  • Le louer chez un loueur de matériel de puériculture
    Leurs tarifs sont parfois plus attractifs et le service de meilleure qualité
  • En acheter un que vous laisserez ensuite sur place
    Solution pouvant s'envisager si vous allez chez vos grands parents par exemple

8) Quelques mots de mobilisation et d'espoir pour l'avenir...

Si vous lisez ces lignes, peut être voyez-vous des  possibilités d'inciter les loueurs de voitures à améliorer leur service de location de siège auto. Qui que vous soyez : dirigeants, cadre, simple employé dans une des entreprises concernées, responsable politique ou représentant d'une association de défense des consommateurs, ou de sécurité routière, ou même simple citoyen... vous pouvez peut être aider à faire progresser les choses...

Voici au moins deux bonnes raisons de ne pas hésiter à le faire :
  1. Pour la sécurité de nos bébés - la bonne installation et la qualité des sièges auto sont primordiales pour la sécurité des enfants en cas d'accident. Les accidents de la route demeure l'une des premières causes de mortalité des enfants en Europe.
  2. Pour la qualité du service client, la tranquillité, et le confort des parents
Et en attendant des améliorations globales et collectives, un parent averti en vaut deux : vous avez maintenant les informations pour vous organiser et vous préparer au mieux personnellement dans les conditions actuelles.