24 sept. 2014

Interview de Carole - maman voyageuse et fondatrice du site Bougerenfamille

Maman voyageuse expérimentée, et talentueuse, Carole se prête aujourd'hui au jeu de l'interview en 5 questions. Ses voyages et ses conseils sont une belle source d'inspiration pour chacun d'entre nous, et l'entreprise qu'elle a créé aide des milliers de familles à mieux voyager avec leurs enfants. C'est donc avec grand plaisir que nous lui donnons la parole aujourd'hui sur Voyage Baby. 

Bonjour Carole, peux tu te présenter rapidement à nos lecteurs ?

Bonjour Julien ! Tout d’abord merci de m’avoir invitée à répondre à cette interview, je suis une fidèle lectrice car je trouve très sympa de découvrir un peu mieux les parents voyageurs !
Je suis une maman nantaise de 2 garçons de 8 et 3 ans, avec une vie intense car je suis aussi la fondatrice et dirigeante du site Bougerenfamille.com, le 1er guide en ligne des vacances en famille. J’aime sortir, voyager, découvrir de nouvelles choses et aller de l’avant :)

Quels voyages avec bébé(s) (0 à 2 ans) as-tu fait ?

Si on s’en tient aux voyages hors de la métropôle, nous sommes allés en Guadeloupe lorsque l’ainé avait 2 ans : un séjour de 3 semaines en hiver pendant lequel nous avons pu profiter de toutes les richesses de cette île magnifique, randonner et faire du snorkeling (pas avec bébé pour le snorkeling, hein !).

Avec le cadet nous sommes allés en Espagne prés de Barcelone quand il avait 2 mois : je suis littéralement amoureuse de cette ville et je voulais à la fois explorer la côte, profiter des superbes plages et pouvoir arpenter les rues de Barcelone et montrer les œuvres de Gaudi à mon fils aîné, c’est une forme d’art très abordable pour les enfants. Un super séjour, avec en plus la bonne surprise de découvrir que toutes les entrées de métro de Barcelone bénéficient d’un ascenseur, pratique pour les poussettes ! Mais une vigilance à avoir sur la chaleur car bien que l’on soit en juin il faisait déjà 30°C l’après-midi, donc on surveillait bébé de près !

En France nous avons pas mal bougé, car les 2 1ères années j’aime bien privilégier les destinations proches pour la sécurité et le côté pratique. Pour l’ainé ça a été un séjour à Nice quand il avait quelques mois, et une semaine de randonnées dans le Pays Basque quand il avait 1 an, et pour le cadet 1 semaine de rando-vélo pour visiter les châteaux de la Loire quand il avait 1 an également. Dans les 2 cas des chouettes souvenirs sportifs avec des enfants ravis de ce changement de mode de vie.


Quels sont les trois conseils tirés de ton expérience que tu aurais envie de donner aujourd'hui à d'autres jeune parents ?

Partez ! Même si la perspective de voyager avec un très jeune peut parfois sembler intimidante en raison de la logistique, et même si vous êtes déjà épuisés par vos nuits, le changement de cadre fait vraiment du bien. Nos deux enfants ont eu pas mal de problèmes de santé mineurs mais préoccupants étant bébés (très fort RGO et otites à répétition), et pour chacun d’eux nous sommes restés plus d’un an sans faire une seule nuit complète quasiment. Hé bien les voyages nous permettaient de penser à autre-chose, de nous changer les idées, et on s’arrangeait pour se ménager des siestes.

Le 2ème conseil ce serait de bien anticiper. C’est vrai que quand on était habitués à partir n’importe où à la dernière minute ça peut rebuter, mais avec un bébé on ne peut pas se permettre de prendre des risques car on n’est plus tout seuls en cause. Arriver à destination sans avoir prévu au moins 1 ou 2 repas d’avance ou sans savoir où on va coucher bébé, ça peut générer pas mal de stress et de fatigue.

Et en dernier je dirais profitez ! En vacances, c’est important de relâcher la pression et d’éviter les contraintes. Bébé ne vous reprochera pas de ne pas être lavé tous les jours (il a quand-même les fesses nettoyées au moins 5 ou 6 fois par jour !), de manger 2 fois de suite la même chose ou de faire la sieste dans le porte bébé ou dans la poussette !

Quels sont tes trois produits coups de cœur pour voyager avec un bébé ?

Le porte-bébé ou l’écharpe bien-sûr, qui permet non seulement de voyager léger mais également de rassurer bébé qui est contre vous pour découvrir le monde. Peu importe le format ou la marque, du moment que la position est physiologique et que vous vous sentiez bien.

Le réhausseur gonflable de Beaba : pour moi le plus pratique et le plus sûr des rehausseurs nomades. Personnellement je n’apprécie pas de passer tout le repas avec un bébé sur les genoux, ni de passer mon temps à le surveiller et à le replacer sur un coussin ou un rehausseur de voiture. Là il est en bonne position et il est attaché, donc tout le monde peut manger tranquille, et l’objet ne prend pas de place dans le sac à dos.

La veilleuse Supernomade Pabobo : une super invention qu’on n’a pas besoin de recharger tous les jours, donc idéale pour les routards et on n’a jamais peur qu’elle nous lâche en pleine nuit !

Une anecdote de voyage à partager ?

A Barcelone nous avons choisi d’installer notre bébé de 2 mois dans une poussette (avec coque) pour les visites. Moi qui suis très porte-bébé (j’en ai 4 différents + 1 écharpe), j’ai préféré prendre cette option pour mieux le protéger de la chaleur. Comme notre résidence de vacances nous fournissait également une poussette-canne, nous l’avons emportée pour y mettre l’ainé de 4 ans quand il serait fatigué, car nous savions que nous allions marcher pas mal de kilomètres. Je garde un grand souvenir des courses de poussettes entre mon mari et moi ce jour-là dans les ruelles ombragées de Barcelone, avec l’ainé totalement mort de rire et les passants qui nous prenaient pour des fous. On a bien rigolé !