10 janv. 2016

Comment connecter votre smartphone à l'étranger sans vous ruiner

Vous avez décidé de partir à l'étranger avec vos enfants ? Pour éviter les surcoûts et les mauvaises surprises liées à l'utilisation de votre smartphone, quelques précautions s'imposent.
Voici les 5 options que vous devez connaître pour vous connecter intelligemment et sans risques à l'étranger.


1) Utiliser votre forfait mobile classique

Le savez-vous ? Depuis quelques mois, la plupart des opérateurs téléphoniques français incluent dans certains de leurs forfaits des communications gratuites depuis l'étranger. Mais attention, les destinations couvertes et les conditions changent en fonction des forfaits et des opérateurs. C'est donc un point à vérifier avant de partir, en se renseignant si besoin sur le site de son opérateur. Des comparatifs sont également disponibles sur le web comme celui-ci si vous envisagez avant de partir de changer de forfait ou d'opérateur.

Je suis actuellement chez Free. Les autres opérateurs proposent aussi des offres comparables, mais Free est particulièrement bien positionné en la matière. Le forfait mobile classique de Free à 15,99€/mois (ou 19,99€ pour les non abonnés à l'internet à domicile) comprend un "Pass Destination" qui permet de continuer à profiter de son abonnement (appels + SMS/MMS + 3Go/mois de data en 3G) dans tous les pays de l'Union Européenne + Antilles/Guyane françaises + Mayotte/La Réunion + Etats-Unis + Canada + Israël comme lorsqu'on est en France (à la seule différence près que même avec un smartphone 4G on n'a accès qu'à la 3G à l'étranger). 

Ce Pass est valable 35 jours par an et par destination (renouvelé chaque 31 décembre). Chaque jour où l'on se connecte à l'étranger est décompté. On peut suivre le nombre de jours restant sur sa facture mensuelle ou via son espace abonné. 

On peut ainsi passer jusqu'à 7 semaines par an et par destination (peu importe le nombre de pays visités) en continuant à profiter d'une connexion à un réseau mobile. On peut appeler vers la France, on peut aussi appeler des numéraux locaux, sur les portables d'amis, de son conjoint, envoyer des SMS ou MMS... on peut surfer sur le webtélécharger des applications, ou encore utiliser son application de navigation GPS comme si on était en France (bien pratique pour se repérer sur la route ou dans une nouvelle ville que l'on visite).

Bref c'est vraiment une solution qui simplifie la vie en vacances à l'étranger. Et forcément quand on voyage avec des enfants, ce qui est pratique et nous simplifie la vie est toujours bon à prendre ! 

L'activation du Pass Destination est automatique. Lors de votre arrivée à l'étranger (dans une des destinations citées plus haut), Free vous envoie un SMS pour vous informer de son activation et du nombre de jours restant dont vous disposez.

Dans ce cas de figure, pour profiter de votre connexion 3G, il faut penser à :
  • vous assurer que vous n'avez pas activé au cours d'un précédent voyage l'option "blocage du forfait à l'étranger" depuis l'espace abonné de votre opérateur.
  • activer l'option "données à l'étranger" ou "itinérance des données" de votre smartphone (sur iPhone, allez dans "Réglages", "Réseau cellulaire" puis activez "Données à l'étranger" ; sur Android, allez dans "Paramètres", "Sans fil et réseau", "réseau mobile", puis activez "itinérance des données").

2) Utiliser les accès wifi locaux et gratuits

Souvent disponibles sur votre lieu de résidence (appartement de location, hôtel...), dans les restaurants et dans de plus en plus de lieux publics... les accès wifi gratuits sont très utiles aux voyageurs et de plus en plus accessibles partout dans le monde.

Dès lors que vous ne pouvez pas utiliser gratuitement votre forfait mobile classique dans le pays que vous visitez, restreindre vos temps de connexion aux moments où vous serez à proximité de ces accès wifi gratuits sera la seule option possible pour ne pas payer de frais supplémentaires.

En outre, cette "contrainte" de ne pas être en permanence connecté a aussi son charme en vacances. Elle nous aide à lâcher un peu nos smartphones, et à mieux nous concentrer sur notre famille ou sur ce qui se passe autour de nous. 

Vous pourrez utiliser ces accès wifi pour surfer, télécharger... mais aussi pour envoyer vos messages et passer vos appels téléphoniques (et même en visio) avec des applications adhoc (skype, whatsapp...) chaque fois que vous vous connecterez.

D'ailleurs, même lorsque vous disposez d'un accès gratuit à un réseau mobile du pays visité, c'est de toute façon souvent plus rapide et une bonne idée de vous servir aussi de connexions wifi dès que vous le pouvez pour télécharger vos plus gros fichiers, etc.

En pratique, si vous avez besoin de restreindre la connexion de votre smartphones aux bornes wifi, vous pouvez au choix :
  • Vous assurer que l'option "Données à l'étranger" ou "Itinérance des données" de votre smartphone est désactivée (cf explication plus haut pour activer ou désactiver cette option sur Iphone ou Android), ce qui empêchera tout téléchargement via un réseau mobile étranger (mais les SMS et appels téléphoniques fonctionneront encore).
  • Placer votre smartphone en "Mode Hors Ligne" ou "Avion" puis réactiver uniquement la connexion wifi : votre smartphone ne pourra alors avoir aucun contact avec les réseaux mobiles (ni données, ni appels, ni SMS)
  • Retirer votre carte SIM et activer uniquement votre connexion wifi, votre smartphone peut aussi fonctionner comme ça. Mais attention à ne pas perdre votre carte SIM (vous en aurez probablement besoin à votre retour). De plus avoir accès aux réseaux mobiles si besoin ou en cas de pépin est préférable, c'est pourquoi cette solution est moins bonne que les précédentes.
  • Activer éventuellement certaines options via l'espace abonné de votre opérateur téléphonique pour limiter certains types d'appels (appels sous numéros masqués...) ou même bloquer les appels à l'étranger (ce qui peut éventuellement vous rassurer au cas où votre smartphone serait volé).   
Eh Voilà ! Vous savez désormais comment éviter l'utilisation involontaire des réseaux mobiles à l'étranger avec votre smartphone. Ce n'est pas très compliqué, mais relisez bien les lignes précédentes pour ne pas vous retrouver à devoir payer de grosses factures à votre opérateur mobile après avoir séjourné dans certains pays.

3) Souscrire un forfait spécial avec votre opérateur

Si votre forfait de base n'inclut pas des communications gratuites dans votre pays de destination, votre opérateur a peut-être prévu un forfait spécial auquel vous pourrez souscrire pour une durée limitée sur son site web, ou en répondant par SMS une fois arrivé à destination s'il vous fait une offre.

Attention ensuite à surveiller les quotas d'utilisation à respecter pour ne pas sortir du forfait souscrit.

4) Utiliser ponctuellement du hors-forfait si besoin (mais avec modération)

Pour des besoins ponctuels, un peu de communication hors-forfait à l'étranger peut aussi être une solution envisageable dans certains cas.

N'hésitez pas avant de partir à consulter la brochure tarifaire de votre opérateur mobile qui doit indiquer les frais d'itinérance ou "roaming" dans chaque pays.

Sachez aussi que les tarifs dans l'espace économique européen sont réglementés et plafonnés (eurotarif, site de l'ARCEP), ainsi en 2016 :
  • Les appels émis depuis l'étranger ne peuvent pas dépasser 19 centimes d'euro la minute.
  • Les appels reçus depuis l'étranger ne peuvent pas dépasser 5 centimes d'euro la minute.
  • Les SMS envoyés depuis l'étranger ne peuvent pas dépasser 6 centimes d'euro
  • Les SMS reçus depuis l'étranger sont gratuits.
  • Le téléchargement de données ou la navigation sur internet ne peut pas excéder 20 centimes par mégaoctet.
En revanche vers d'autres destinations hors Europe on peut trouver fréquemment du 2 € la minute d'appel et du 10 € ou plus le mégaoctet en téléchargement... autant dire que là ça peut aller vite et qu'on peut vraiment se retrouver avec des factures de plusieurs centaines d'euros au retour si on ne fait pas attention, même sur un court séjour. 

5) Acheter une carte SIM et un forfait à un opérateur local

Cela peut être intéressant pour obtenir une connexion 3G/4G ainsi que pour pouvoir passer des appels locaux à un prix raisonnable. En revanche les tarifs pour appeler ou envoyer des SMS vers la France ne seront pas nécessairement plus avantageux.

De plus, il faut que la Carte SIM de l'opérateur locale fonctionne avec votre smartphone, et pour cela vous assurer que :
  • votre smartphone est débloqué, ou plus exactement "désimlocké", pour pouvoir accepter des cartes SIM d'autres opérateurs
  • votre smartphone est compatible avec les bandes de fréquence et la technologie radio utilisée par l'opérateur local
Bon à savoir #1 : il existe de plus en plus de smartphones dits "double-SIM" qui possèdent deux emplacements de carte SIM. Cela peut vous permettre à l'étranger de conserver votre carte SIM pour rester joignable par vos proches en cas d'urgence par exemple et d'ajouter une deuxième carte SIM d'un opérateur local pour bénéficier d'un accès 3G/4G à prix doux pour surfer sur le web, utiliser une application de navigation GPS, etc.

Bon à savoir #2 : L'application Roamer avec du wifi à l'étranger ou associée à une puce locale permet de continuer à utiliser son numéro de téléphone classique pour appeler et recevoir des appels classiques à des tarifs plus avantageux. Et on peut aussi commander à l'avance une carte SIM locale pour la recevoir avant de partir via leur service dans de nombreux pays.

Conclusion

Si vous prévoyez de partir à l'étranger avec votre bébé, ou de jeunes enfants, vous connaissez désormais, après lecture de cet article, les 5 solutions possibles pour connecter votre smartphone dans votre pays de destination : 1/via votre forfait mobile habituel 2/ via des spots wifi locaux 3/via un forfait spécial souscrit avec votre opérateur habituel 4/ en hors forfait 5/ en achetant une carte SIM locale.

Quelle que soit la solution que vous retiendrez (fonction de votre forfait actuel, de votre pays de destinations et de vos besoins), la connexion de votre smartphone ne sera plus un souci pour vous (fini les incertitudes et les craintes de payer plus que vous ne devriez). Vous partirez ainsi l'esprit plus tranquille et profiterez plus à fond de votre voyage avec vos enfants.. 

N'hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions ou remarques. Et vous, quelle solution pensez-vous utiliser la prochaine fois que partez ?