16 oct. 2014

En voiture avec bébé : tout ce que vous devez savoir

Voyager en voiture avec bébé devient un jeu d'enfant
Bientôt l'heure de prendre la route avec bébé ? Si vous souhaitez que tout se passe bien pour votre jeune passager, et vous épargner du même coup quelques pleurs, crises, vomi surprise et autres réjouissances de ce genre, les lignes qui suivent sont pour vous. Un voyage en voiture avec bébé doit et peut rester une partie de plaisir pour toute la famille. Il suffit pour cela de vous imprégner des conseils rassemblés dans cet article.     

Nous laisserons pour un autre article, tout ce qui concerne la préparation du voyage en voiture avant le jour du départ. Ce que vous allez lire ici, regroupe tout ce qui vous sera utile le jour du voyage, tout au long de votre trajet en voiture avec bébé. Nous distinguerons pour cela 5 principales étapes et situations :
  1. Chargement des bagages et dernières vérifications
  2. Installation des passagers et départ avec bébé
  3. En voiture avec bébé : les précautions à considérer
  4. Pendant le trajet : bien s'occuper de bébé 
  5. Eviter et gérer le mal de cœur de bébé sur la route

1) Chargement des bagages et dernières vérifications

Mieux vaut charger et vérifier son véhicule un peu en avance et sans bébé. Cela permet ensuite à toute la famille d'embarquer plus rapidement, sans stress, et sans risque d'attente sous la pluie ou dans le froid. Il faut pour cela prévoir le temps nécessaire, et se construire éventuellement une petite routine pour ne rien oublier. Il est bon également d'informer celui qui reste avec bébé du temps nécessaire pour réaliser ces préparatifs, et de prendre une marge suffisante, surtout si on a des impératifs horaires à respecter.

Il est important que bébé ne ressente pas un stress trop important de ses parents avant le départ, pendant les derniers préparatifs. Idéalement vous aurez pris soin de préparer vos bagages au moins la veille pour éviter toute précipitation. 

Concernant le chargement des bagages, les valises les plus lourdes doivent être idéalement chargées avant les autres de manière à être plus basses dans le coffre. Il faut aussi, au cas où, essayer de laisser accessible la poussette et la valise qui contient les affaires de bébé (vêtements, jouets supplémentaires, coussin...), et ce même si vous aurez par ailleurs aussi prévu de garder tout ce qu'il faut normalement pour bébé directement dans l'habitacle du véhicule (doudou, tétine, change...).

Derniers préparatifs et vérifications : 
  1. Pas de voyants d'alerte sur le tableau de bord qui restent allumés après le démarrage de la voiture. 
  2. Panneau "bébé à bord" bien posé à l'arrière du véhicule.
  3. Siège bébé bien installé : on vérifie qu'il est bien fixé et on ouvre un peu les bretelles du siège en avance pour faciliter ensuite l'installation de bébé.
  4. Pas d'objets sur la plage arrière du véhicule qui pourraient se transformer en dangereux projectiles en cas de freinage brusque ou d'accident.
  5. Dégivrage et déneigement du véhicule si besoin.
  6. S'il fait froid, on commence à réchauffer l'intérieur du véhicule.
  7. S'il fait chaud, on aère ou on met un peu la climatisation pour commencer à faire baisser la température. 
  8. Si le véhicule était garé un peu loin de la maison, on le rapproche si possible du domicile pour faciliter ensuite l'embarquement de la famille.
Maintenant que la voiture est prête, toute la famille va pouvoir monter à bord sereinement.

2) Installation des passagers et départ avec bébé

Une bonne installation de bébé et un bon départ sont une des clés d'un voyage tranquille ensuite. Trois points d'attention en particulier sont à retenir : 
  • L'installation elle même doit se faire de manière douce et ludique : mieux vaut prendre deux ou trois minutes de plus que de l'installer dans la précipitation qui entraîne souvent quelques maladresses. 
  • Le confort physique de bébé : bébé doit être bien attaché dans son siège auto ou sa nacelle, mais pas trop serré, bien habillé mais pas trop chaudement non plus, avec des vêtements suffisamment amples et confortables. On évite les boutonnières dans le dos et les matières rigides comme le jean. On lui enlève ses chaussures, et s'il ne fait pas trop chaud, on le laisse en chaussettes ou en chaussons. On fait attention à ce qu'une grille d'aération ne souffle pas trop fort sur lui. On garde un petit chandail ou une petite couverture à portée de main si besoin pendant le trajet.  
  • Le confort psychologique de bébé : les tensions et l'énervement au moment du départ sont malheureusement monnaie courante dans les familles. On part un peu plus tard que prévu, monsieur ou madame a été trop long à se préparer, ou n'a pas participé aux préparatifs autant que l'autre parent l'aurait souhaité... peu importe vos raisons de vous enguirlander, il vaut toujours mieux calmer le jeu au moment du départ. Bébé est sensible dès son plus jeune âge, au climat affectif et émotionnel autour de lui. Le confort et le bien être psychique de l'enfant sont au moins aussi importants que son confort physique. Il est donc important de faire un effort avant tout sur soi pour éviter les disputes, les reproches, les bouderies, et les mots indélicats. Dîtes vous que si vous devez absolument avoir des explications entre adultes, cela peut bien attendre un peu plus tard, quand bébé dormira. Souvent les choses rentrent d'ailleurs naturellement dans l'ordre quand la pression du départ diminue et que le paysage commence à défiler. La gestion des tensions et des conflits dans le couple reste cependant un sujet complexe, qu'il vous faudra peut être approfondir, si vous en ressentez le besoin et que des problèmes persistent entre vous lors de vos départs. 

3) En voiture avec bébé : les précautions à considérer 

Parent responsable et soucieux de la sécurité de bébé et de votre famille avant tout, il est utile de réviser son comportement sur la route, et de bien connaître en particulier ces six conseils de sécurité qui permettent de réduire les risques d'accident. 

Voici également quelques précautions supplémentaires à considérer pendant un trajet avec bébé :
  1. Verrouillage de la portière et de la vitre côté bébé (en utilisant de préférence la sécurité enfant si possible, car plus sûre), surtout quand il commence à toucher à tout, à partir d'1 an et demi environ. 
  2. Descendre bébé du véhicule systématiquement du côté opposé à la circulation, afin d'éviter les dangers de la route, et de l'habituer très tôt à prendre cette bonne habitude.
  3. Protéger bébé du soleil : pare soleil ou petite couverture coincée avec la vitre de la portière. Soyez vigilant car la hauteur du soleil et son orientation changent pendant le trajet. 
  4. Rester attentif au confort physique et psychologique de bébé pendant le trajet : température ambiante, bonne hydratation, bonne ambiance quand bébé est réveillé...  

4) Pendant le trajet : bien s’occuper de bébé 

Les quatre principales activités de bébé pendant un trajet en voiture sont : 
  1. Sommeil
  2. Eveil et divertissements divers
  3. Allaitement, hydratation et alimentation
  4. Change
La voiture a tendance à favoriser l'endormissement de nombreux enfants. Il est probable que bébé dormira pendant quasiment la totalité de certains de vos trajets, notamment si ceux-ci ne durent que quelques heures ou que bébé est très petit. Lorsque ce n'est pas le cas, pas de panique, ça se passera bien quand même.

Pour des raisons de sécurité, il est important de vous relayer entre vous au volant, ou si ce n'est pas possible que le conducteur fasse une petite pause toutes les deux heures maximum sur la route. Quand bébé est réveillé, les pauses sont aussi l'occasion de l'alimenter, de le changer, et de lui donner l'occasion de se dégourdir les pattes s'il est en âge de le faire, voire même de jouer ou de s'adonner à certaines activités. 

1) Sommeil de bébé
  • Les heures habituelles de sieste de bébé sont particulièrement propices à son sommeil en voiture. Cependant il pourra aussi s'endormir relativement facilement en voiture à d'autres moments de la journée, en fin de matinée par exemple (même lorsqu'il ne fait normalement plus de sieste le matin). Idéalement on essaie de partir plutôt après une période d'activité et d'éveil de bébé que juste après la sieste ou le réveil du matin. 
  • Même s'il peut être tentant de voyager de nuit pendant que bébé dort, il est fortement déconseillé aux parents de faire des longs trajets de nuit et de se priver de sommeil pour cela. Ceci pour des raisons de sécurité et aussi parce qu'on met souvent beaucoup de temps à s'en remettre.   
  • On retire éventuellement la tétine de la bouche de bébé, une fois celui-ci endormi pour l'aider à déglutir et éviter qu'il tousse pendant son sommeil. 
  • Si bébé est encore tout petit on veille sur lui, et on installe si besoin un petit rétroviseur pour le surveiller. 
  • On essaie de bien lui caler la tête, éventuellement avec un petit oreiller en plus, et on incline suffisamment le siège pour que sa tête ne tombe pas vers l'avant. 
2) Eveil et divertissements de bébé
  • Bébé est souvent intéressé par tout ce qu'il voit sur la route. Les conversations naturelles de ses parents, la musique et la radio peuvent aussi parfois suffire à son bonheur.
Il existe de nombreuses façons de divertir bébé en voiture dans les transports en général.On peut d'ailleurs très bien inventer ses propres jeux avec pas grand chose. L'imagination n'a pas de limite dans ce domaine. Un prochain article sera dédié à ce sujet. En attendant, voici quelques idées que vous pouvez essayer dans la voiture :
  • Un mobile d'éveil accroché au siège devant lui
  • Son doudou et une ou deux peluches supplémentaires
  • Un ou deux livres (qu'il lira de toute façon rapidement, à cet âge il y a peu de chance qu'il se concentre dessus au point que cela lui donne le mal de coeur comme pour des enfants plus grands).
  • D'autres petits jouets divers (ni trop petit pour qu'ils ne tombent pas dans des recoins de la voiture, ni trop gros pour qu'il puisse les manipuler facilement) : une petite voiture qu'il aime bien, un harmonica...
  • Ecouter de la musique pour bébé, berceuses et autres comptines, diffuser via l'autoradio de la voiture ou avec une petite enceinte portable reliée à votre smartphone ou lecteur MP3. 
  • Quid du lecteur DVD, de la tablette ou du smartphone ? Plus controversé, d'abord on est pas forcément pour ce genre de choses avec des enfants en bas âge, et de plus cela peut rendre malade certains enfants sur la route.
Dans tous les cas, ne sortez pas tout vos jouets d'un coup dès le départ. Bébé les appréciera davantage et se lassera moins vite, si vous lui proposez différents jeux ou jouets à différents moments du trajet.

Il y aussi des activités plus interactives que vous pouvez pratiquer avec bébé en voiture :
  • Chanter avec ou sans musique derrière vous
  • Divers jeux liés au langage : devinettes, cris d'animaux...
  • Divers jeux de geste nécessitant alors de monter avec bébé à l'arrière du véhicule : la bébête qui monte, guilis en tout genre...
Enfin les pauses peuvent être aussi l'occasion de se détendre et de s'adonner à d'autres jeux :
  • Les aires de repos des autoroutes sont souvent équipées de quelques modules de jeux en plein air.
  • On peut parfois improviser un petit cache-cache. 
  • On peut étendre une grande serviette de pique-nique par terre en été pour permettre à bébé de se rouler un peu et d'en faire son tapis de jeu pendant quelques minutes.
  • On peut profiter de certaines étapes sur le trajet (repérées à l'avance ou improvisées) pour faire une halte sympa, près d'une rivière ou autre...
3) Allaitement, hydratation et alimentation de bébé
  • Si bébé doit être détaché pour être nourri ou pour boire, il faut arrêter le véhicule par sécurité. 
  • Si bébé prend des biberons de lait préparés, on prévoit bien avant de partir les doses qui conviennent pour le voyage (une de plus au cas où).
  • Si bébé est en âge de tenir son biberon tout seul vous pouvez lui laisser à côté de lui. Certains sièges bébé prévoit un espace pratique pour poser le biberon au niveau de l'accoudoir et donc toujours à porter de main de bébé. C'est surtout utile pour le biberon d'eau.
  • Pour réchauffer un biberon (ce qui n'est pas obligatoire, beaucoup d'enfants s'en passe très bien), un petit pot ou un plat préparé, vous pouvez utiliser un chauffe-biberon branché à l'allume cigare (comptez alors une bonne dizaine de minutes), ou utiliser un micro-onde dans un restaurant ou une station service sur la route. L'idéal est de devancer légèrement le moment où bébé aura faim pour éviter qu'il ne crie famine. 
4) Change de bébé
  • Munis de votre tapis à langer, il est facile de changer la couche de bébé à l'arrière du véhicule si vous avez encore de la place à l'arrière. Cela devient moins facile lorsque vous avez deux sièges auto à l'arrière et une voiture 5 places.
  • Les aires de repos sur l'autoroute propose souvent des espaces bébé avec table à langer, mais là encore mieux vaut quand même avoir en plus son propre tapis à langer.  

5) Éviter et gérer le mal de cœur de bébé sur la route

La sensibilité au mal de cœur en voiture varie d'un enfant à l'autre, en fonction des conditions du trajet, et aussi avec l'âge de bébé. Un bébé facilement malade les premières fois, ne le reste pas forcément ensuite, et inversement certaines modifications de l'oreille interne qui sont naturelles en grandissant peuvent rendre l'enfant plus sensible, notamment aux alentours de deux ans. 

Quoiqu'il en soit, il convient de prendre les mesures de précautions suivantes pour éviter les vomissements de bébé pendant le trajet :
  • Évitez de faire voyager votre enfant avec le ventre vide. 
  • Avant de partir, donnez- lui un repas léger, riche en sucre lent et pauvre en graisse (type pain). 
  • Évitez le lait chocolaté ou les boissons gazeuses. 
  • Aérez le véhicule de temps en temps.
  • Adoptez une conduite douce. N'hésitez pas à réduire considérablement votre vitesse notamment dans les virages.
  • Si besoin parlez-en à votre médecin qui pourra éventuellement vous proposer des traitements préventifs.
Au cas où bébé vomirait malgré tout, pensez à emporter aussi dans votre voiture :
  • Une serviette qui pourra absorber le vomi de bébé. N'hésitez pas à la laisser sur le ventre de bébé dès que vous sentez qu'il y a un risque qu'il vomisse car il ne vous préviendra si ça doit arriver. 
  • Des lingettes, qui permettront de nettoyer bébé et les tissus souillés 
  • Quelques sacs plastiques, ou même mieux quelques "sacs avion" en papier (si vous pensez à en ramener avec vous quand vous avez l'occasion de prendre l'avion).

Et maintenant à votre tour ! Vous êtes fin prêt pour vous élancer sur la route avec bébé. N'hésitez pas également à commenter cet article, à partager vos propres expériences en voiture avec bébé, ou à poser vos questions directement ici ou via le forum du site.