4 oct. 2016

Vue d'ensemble des différents types d'hébergement possibles pour vos prochaines vacances avec bébé

Quels types d'hébergement choisir pour vos prochaines vacances avec bébé ? Existe-t-il des modes d'hébergement adaptés en famille et auxquels vous n'avez pas pensé ou dont vous n'avez encore jamais entendu parler ? Faut-il proscrire certains types d'hébergement avec un bébé ? Apprenez à mieux vous y retrouver dans toute cette abondance d'offre d'hébergement grâce à une bonne vision d'ensemble et vous décuplerez vos chances de passer des super vacances avec vos tout-petits.

Pour bien choisir votre logement de vacances, il faut en premier lieu apprendre à bien vous y retrouver dans l'offre disponible. D'autre part, il faut aussi apprendre à bien cerner vos besoins et mettre à jour vos envies éventuellement cachées ou ambivalentes (ce qui n'est pas toujours aussi facile que l'on croît, surtout lorsqu'on est tout jeune parent). Avec ces deux cartes en main, faire les bons choix devient alors beaucoup plus facile. Vous oserez aussi davantage tout en évitant les déconvenues. Et finalement une récompense de taille vous attend au bout de cet apprentissage qui reste heureusement à la portée de tous :  le plaisir de réussir vos vacances en famille !

Dans cet article, nous nous concentrerons sur le premier point : se repérer dans les différents types d'hébergements disponibles et connaître leurs premières implications pratiques avec de jeunes enfants. Une bonne vision d'ensemble vous permettra de prendre de meilleures décisions tout en étant plus efficace et plus rapide dans vos recherches. Vous utiliserez ainsi d'autant mieux aussi les différents sites web qui permettent de rechercher des hébergements adaptés aux familles, dont nous avons dressé un panorama dans un précédent article.

L'offre d'hébergements de vacances est pléthorique. Il faut s'en réjouir mais on éprouve aussi souvent un sentiment de malaise et de doute face à cette multitude. Comment y voir clair dans toutes ces appellations et catégories d'hébergement ? Comment ne pas perdre de vue l'essentiel face aux dernières tendances et innovations marketing du secteur ? Comment comparer les différents types d'hébergement sans se perdre d'emblée dans d'innombrables détails ? Faut-il d'ailleurs écarter d'office certains types d'hébergement avec de jeunes enfants ?

La bonne nouvelle, disons le tout de suite, c'est que dans toutes les catégories d'hébergement, vous trouverez des offres adaptées aux familles avec bébé. Si vous aimiez certains types d'hébergement avant d'avoir des enfants, ne désespérez pas, vous pourrez certainement continuer à en fréquenter ! Et inversement si vous n'avez encore jamais essayé certaines catégories d'hébergement, il est encore temps de franchir leur portes !

Quelques exemples : il existe des auberges de jeunesse adaptées au familles (contrairement à ce que l'on croit souvent, elles ne sont plus réservées uniquement aux jeunes ou aux étudiants), il existe des hôtels de charme qui accueillent très bien les bébés, des gîtes ou des chambres d'hôtes qui ont tout prévu pour les familles, des surf-camps que l'on peut fréquenter en famille, etc.

Contrairement aux idées reçues, il n'y a donc pas de catégorie d'hébergement à exclure d'emblée avec un bébé.

Bon d'accord, il existe peut-être une exception anecdotique : les cabanes en hauteur dans les arbres. Pour des questions de sécurité et d'assurance, les propriétaires demandent souvent que les enfants aient un âge minimum (8 ou 12 ans). Mais à part ça toutes les catégories d'hébergements touristiques vous tendent donc toujours les bras !

En revanche, il est vrai que dans chaque catégorie d'hébergement, on trouve des établissements adaptés aux besoins des familles et d'autres moins ou pas du tout. Il faut en effet se résoudre à l'idée que certains établissements choisissent de ne faire aucun effort particulier pour les familles, voire même les excluent ouvertement (par exemple lorsqu'ils ciblent une clientèle de célibataires ou de couples en mode romantique). Heureusement il est généralement facile d'aller voir ailleurs, ce n'est pas le choix qui manque aujourd'hui !

Pour y voir clair et disposer d'une bonne vision d'ensemble, nous pouvons nous contenter de distinguer seulement 4 grands types d'hébergement possibles en vacances ou en voyage :
  • Les hôtels, clubs et résidences de vacances
  • Les hébergements chez l'habitant et entre particuliers
  • Le camping
  • Les hébergements mobiles (bateau, camping car...)
Grâce à cette distinction simple, il devient plus facile de décrypter l'offre disponible et les différentes catégories d'hébergement dont on entend le plus souvent parler, ainsi que quelques autres moins connues, tout en gardant une vision synthétique.

Dès lors, il devient aussi plus commode de comparer les avantages et inconvénients propres à chaque type d'hébergement. Sans pour autant nous perdre dans les détails liés aux innombrables différences que l'on trouve entre établissements.

Au bout du compte, en fonction de votre personnalité, vous utiliserez peut-être au fil des années, l'ensemble du spectre des possibilités d'hébergement avec vos enfants. Ou bien vous choisirez de vous concentrer sur quelques options privilégiées. Quel que soit votre choix, vous le ferez désormais en connaissance de cause, et non par mimétisme, par défaut ou par méconnaissance de ce qui existe.

1) Hôtels, clubs et résidence de vacances

hôtel

Les hôtels sont par définition des établissements où l'on peut se loger pour quelques jours tout en bénéficiant de certains services : ménage, réception, petit-déjeuner, etc. la liste des services imaginés par les hôteliers (entreprise ou association) est immense, et elle varie d'un établissement à l'autre. La forme de l'habitat et l'ambiance également. On en trouve donc quasiment pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

Pour y voir clair dans l'offre abondante du secteur hôtelier, on distinguera cinq principaux types d'hôtel :
  • les auberges de jeunesse : certaines proposent en effet des chambres pour les familles avec salle de bain individuelle, même si l'ambiance peut être parfois festive. Elles sont tenues par des associations à but non lucratif. L'adhésion n'est pas obligatoire dans tous les pays, mais la carte membre d'Hostelling International permet de bénéficier souvent aussi d'une réduction de 10% sur l'hébergement et de réductions sur des activités locales. A l'étranger, on les appelle "hostels" et "backpaker houses".
  • les hôtels d'étape : hôtel d'aéroport, de gare et motel (petit hôtel en bord de route, le mot vient d'ailleurs de la contraction de "motor" et "hôtel" et ils sont généralement placés sur des axes routiers assez fréquentés). Ici la fonctionnalité prime souvent sur le charme. 
  • les hôtels de tourisme généralement plus plaisants et confortables. On distingue aussi généralement hôtel de charme (hôtel rural de 50 chambres maximum), hôtel boutique (hôtel urbain de 100 chambres maximum), grand hôtel (plus de 100 chambres et nombreux services) et palace (distinction la plus élevée en terme de luxe). Et pour sortir de l'ordinaire et épater toute la famille, on peut aussi regarder du côté des hôtels dits "insolites" (phare, moulin, cabane, sous-marin...) on peut trouver ainsi toutes sortes de lieux détournés en hôtel, moyennant le plus souvent un certain prix quand même.
  • les résidences de tourisme : logements "prêts à vivre" incluant au moins un coin cuisine, et souvent un salon, voire une terrasse ou un petit jardin privatif. Les "appart-hôtels" sont aussi des résidences de tourisme qui sont situées généralement dans les grandes villes.
  • les club ou village vacances : (avec souvent la fameuse formule "tout compris" ou "all inclusive")
Tous les types d'hôtels peuvent vous accueillir en famille. Vous trouverez aussi assez facilement des établissements qui mettent à disposition du matériel bébé (lit bébé, chaise haute...) et qui font des efforts notables pour mieux satisfaire les familles avec bébé. De manière prévisible, les hôtels les plus haut de gamme seront souvent ceux dans lesquels vous trouverez les meilleures prestations et le plus grand nombre de services pour vos enfants et vous-même.

Il y a souvent un surcoût de quelques euros par jour pour la location du matériel bébé (notamment le lit bébé). Mais l'impact sur votre budget hébergement reste relativement faible.

Pour simplifier vos recherches, et sans même rentrer dans les innombrables différences de services et de prix entre établissements, vous gagnerez à vous poser assez tôt les deux questions suivantes :

a) Choisir entre les 3 types de logements possibles à l'hôtel :
  • la chambre double : une seule chambre avec un grand lit pour deux adultes et sanitaire privé. C'est le type de logement que l'on trouve le plus souvent à l'hôtel. Il y a généralement suffisamment de place pour ajouter un lit bébé. Donc avec un seul bébé, ça passe bien généralement. Avec deux bébés en bas âge, soit on vérifie que la chambre est assez grande pour deux lits bébé,soit on les fait dormir en tête bêche.
  • la chambre ++ : à partir de deux enfants, et lorsque l'aîné commence à être un peu plus grand, il est généralement nécessaire de viser des logements plus grands que la chambre double classique. Les solutions proposées par les hôtels peuvent prendre différentes formes et appellations : chambre famille plus spacieuse  avec lit d'appoint (lit simple supplémentaire ou canapé-lit), chambre pour quatre, suite, chambres communicantes, chambre avec lit king-size pour faire éventuellement du cododo... Il faut alors se renseigner un peu plus, mais on trouve quand même beaucoup d'établissements hôteliers qui offrent des solutions de ce genre aux familles. Le surcoût cependant au niveau du budget hébergement peut être important : 20 à 50% en moyenne.
  • la résidence : appartement (ou petite maison) prêt à vivre incluant notamment un coin cuisine et généralement un peu plus d'espace (salon, terrasse...). C'est souvent une bonne option pour les familles à la fois du point de vue confort et souvent aussi du point de vue budget (si on accepte aussi toutefois de bénéficier d'un peu moins de services et de cuisiner un peu plus pendant la semaine). 
b) Vous interroger sur la pertinence ou pas pour vos vacances d'une formule club.

On trouve des formules clubs, associés aux trois types de logements indiqués ci-dessus. 

La formule club, c'est l'accès à un ensemble d'activités et d'animation sur place ainsi que des infrastructures de loisirs (piscine, salle de danse et spectacle...). C'est aussi l'accès souvent sur place à des formes de restauration collectives (souvent type buffet livre-service, et snacking). 

On y accède le plus souvent à la semaine en payant à l'avance un forfait (hébergement + restauration demi pension ou pension complète + activités) voire une formules tout compris ou "all inclusive" qui peut même inclure les transports jusqu'au lieu de vacances. Il existe aussi des possibilités de longs weekends dans certains clubs.

La clientèle familiale est particulièrement visée par de nombreux clubs vacances, mais certains font plus d'effort que d'autres pour l'accueil des tout-petits. La mise à disposition de matériel bébé (lit bébé, chaise haute...) est très fréquente. Certains clubs se démarquent notamment sur la restauration des tout-petits (stand avec nourriture pour bébé à disposition, cuisine bio spécial bébé...) et sur les activités liées à la petite enfance (club bébé ou mini-crèche dans laquelle les parents peuvent confier leur enfant durant la journée, gym poussette, bébé nageur...).

C'est donc dans les formules club que l'on trouvera généralement réunis le plus de services pour les familles. Cependant, il peut y avoir aussi d'autres inconvénients à considérer : notamment le risque d'être entouré par beaucoup de monde (bruit, promiscuité, risque microbien), le manque de charme et d'authenticité, et un mode de vacances qui ne facilite pas généralement les découvertes locales et l'immersion dans la région que l'on visite.

Les formules "clubs" peuvent prendre des formes variées et le secteur est très dynamique. On pense souvent à l'image des très grosses structures que l'on trouve fréquemment sur le pourtour méditerranéen ou dans les caraïbes. Mais il existe aussi des clubs plus luxueux et moins bondés, ainsi que des structures de petites tailles spécialisées sur des thématiques ou des sports, comme le surf (surfcamp), le yoga, le kite (kitecamp), la plongée...

Une petite déception à noter en devenant parent, l'UCPA ne propose pas de stages sportifs aux familles. Mais on arrive finalement quand même à trouver quelques clubs adaptés pour pratiquer ses sports préférés en vacances, même avec un bébé. L'autre option est de trouver un logement quelconque et de pratiquer son sport en autonome ou avec l'aide de moniteurs que l'on peut aussi dénicher localement.

2) Chez l'habitant et entre particuliers

gite

C'est le mode d'hébergement en vacances le plus courant pour les familles et depuis longtemps (si l'on considère notamment que loger chez des amis ou sa famille est aussi une forme de logement entre particuliers). Mais il a pris un nouvel essor et l'offre s'est diversifiée depuis une dizaine d'année grâce notamment aux nouvelles plateformes web qui mettent en relation les consommateurs et les particuliers à même de fournir des hébergements de type chambre, appartement ou maison, mais aussi de type camping (jardin chez l'habitant) ou de type mobile (camping-car ou bateau notamment) sur lesquels on reviendra juste après. En effet, ces plateformes simplifient, sécurisent et facilitent la confiance nécessaires à ces relations directes entre particuliers.

L'accueil peut être plus chaleureux et authentique. En tout cas il n'est pas standardisé. L'ameublement et l'hébergement non plus. C'est ce qui fait le charme de cette formule, mais qui peut aussi déranger parfois si l'on n'a pas suffisamment réfléchi en amont à ce que l'on souhaite. On est plus aussi dans la découverte d'un mode de vie local, parfois ancestral, ou atypique. Il peut s'agir par exemple d'une propriété ancienne rénovée, d'une propriété agricole ou d'une ferme, d'un appartement moderne décoré avec un certain sens artistique, d'une petite maison conçue de manière écologique par les propriétaires...

Les modalités pratiques varient d'un site web à l'autre, même si les idées d'économie collaborative et de désintermédiation sont à la base de leur fonctionnement. Avec à la clé, des coûts souvent plus bas, bien que certaines locations puissent aussi être relativement luxueuses et chères.

Ces plateformes web ont l'avantage également de permettre de filtrer et d'identifier facilement les équipements offerts aux familles avec bébé. Notamment lorsque ces logements sont tenus par des familles, on trouve des cuisines parfaitement équipées (mixeur voire baby-cook, goupillon, couverts adaptés aux bébés... ) ainsi que des jouets et jeux pour tout-petits.

L'un dans l'autre ce mode d'hébergement "chez l'habitant et entre particuliers" est donc particulièrement adapté en famille. On distingue :
  • Séjour chez papi-mamie, la famille ou des amis : vous rendez visite à votre entourage. Coût minime (même si on peut aussi contribuer d'une manière ou d'une autre), mais possibles difficultés relationnelles (les tensions familiales plus ou moins tabous, ça existe dans toutes les familles quasiment). 
  • Les chambre d'hôte et B&B (bed and breakfasts) : vous dormez dans des chambres chez l'habitant. Le petit déjeuner est généralement compris. Si l'hôte propose aussi le déjeuner ou le dîner, on dit qu'il fait aussi table d'hôte. 
  • Les gîtes touristiques : vous disposez d'un logement complet plus autonome même si celui-ci peut être situé sur un domaine plus vaste habité par votre hôte.
  • Location de propriétés (seul ou à plusieurs) : vous louez une maison ou un appartement tout équipé. L'accueil est parfois assuré par des sociétés spécialisées et vous ne rencontrez donc pas forcément le propriétaire du logement. Louer à plusieurs si on s'entend bien avec des amis ou sa famille peut permettre de diminuer les coûts de la location et d'accéder à des propriétés bénéficiant d'un environnement plus privilégié (piscine, grand jardin, grande pièce à vivre).   
  • Echange de propriété : vous échangez votre résidence principal ou secondaire avec une autre famille. Et ce pour un coût souvent extrêmement compétitif. Certains sites permettent d'échanger sa maison ou son appartement simultanément ou même de gagner des points pour les utiliser plus tard.
  • Wwoofing : vous logez dans des exploitations agricoles avec le couvert, en échange de quelques heures de travail par jour et vous vous initiez à des techniques de travail de l'agriculture biologique. Il s'agit d'un réseau international de fermes biologiques http://wwoofinternational.org. Le réseau est organisé en association dans chaque pays qu'il faut contacter directement. Exemple pour la France : http://www.wwoof.fr
  • Couchsurfing : vous logez gratuitement chez l'habitant (littéralement surf sur le canapé) : https://www.couchsurfing.com. On peut sélectionner l'option "Suitable for kids" lors des recherche et l'option de créer un "public trip" permet de recevoir aussi des propositions d'hébergement notamment lors d'un grand voyage ou un tour du monde en famille.

3) Camping

camping

Le camping est un mode d'hébergement souvent peu onéreux. On est plus proche de la nature... mais le confort est aussi plus sommaire. Le camping a aussi de nombreux adeptes en famille, même si avec un bébé, les difficultés de sommeil et le confort rudimentaire peuvent être rebutants. 

On peut distinguer trois types de camping :
  • Campings homologués : vous dormez au sein d'établissements qui vous fournissent une parcelle de terrain avec accès à des services de base (sanitaire, électricité, eau courante...) et l'accès à des équipement de loisir (piscine...). Vous pouvez aussi louer des mobile home, ou des petits chalets mis à disposition par le camping, mais dans ce cas, il s'agit en fait techniquement de résidences de tourisme .
  • Camping chez l'habitant : vous dormez souvent pour quelques euros ou moyennant de petits services sur le terrain d'un particulier. Les sites web qui apparaissent sur ce créneau permettent de démocratiser ce mode de camping. En voici quelques-uns : https://www.gamping.frhttp://owlcamp.com
  • Camping sauvage et bivouac "à la belle étoile" : vous dormez dans la nature en totale autonomie. La pratique est cependant réglementée, chaque pays et même chaque région ou localité pouvant avoir ses règles spécifiques. Site web pour en savoir plus : https://www.lecampingsauvage.fr

4) Hébergements mobiles (bateau, camping car...)

campervan

Les hébergements mobiles nous permettent à la fois de nous déplacer et de nous loger pendant nos vacances. C'est également une option intéressante à considérer en famille avec un bébé. On gagne notamment en simplicité (les affaires restent à proximité et on n'a pas besoin de défaire et refaire les bagages) tout en permettant plus d'exploration et d'aventure puisqu'on peut se déplacer quasiment tous les jours, pas forcément vite d'ailleurs, mais suffisamment justement pour "voir du pays".
  • Bateaux : paquebot - bateau de découverte (moins de 500 passagers) - voilier et catamaran - péniche
  • Maison roulante : camping-car, caravane, campervan (plus discret, moins cher et plus facile à manœuvrer), fourgon aménagé, mini-bus, roulotte tirée par des chevaux.
  • Train hôtel roulant : vous logez dans des wagons généralement assez luxueux, pour des circuits de plusieurs jours : Trans-sibérien sur une quinzaine de jour, Eastern and Oriental Express en Thaïlande sur une douzaine de jours, El Transcantabrico en Espagne sur une semaine...
A noter aussi, on peut profiter de certains longs trajets pour dormir une nuit, que ce soit en train (train couchette de préférence dans ce cas), en avion (d'autant qu'un bébé de moins de 10 kg peut bénéficier d'un landau sur certains long-courrier), ou encore en bus (dans certains pays, ils sont confortables et on peut arriver à y dormir correctement avec ses enfants). Cela peut permettre de faire passer le trajet plus vite pour les enfants et d'autre part d'économiser une nuit d'hébergement.

A vous de jouer

Une bonne vision d'ensemble, comme dans tous les domaines, vous permet de développer votre intuition et votre capacité de décision. Notre cerveau en a besoin pour organiser l'information qu'il reçoit au quotidien, de manière plus efficace et presque sans effort, car une large part du traitement d'information se fait en tâche de fond, de façon quasiment inconsciente.

Grâce à cet article, vous êtes maintenant mieux à même de traiter toutes les informations que vous percevez dans votre vie quotidienne sur les hébergements de vacances (témoignages d'amis, reportages, articles de blogs, etc.) et celles-ci vont désormais s'enrichir les unes les autres et se consolider davantage plutôt que de vous embrouiller l'esprit. Au fil des mois, d'autres informations et d'autres détails vont pouvoir s'agréger à votre compréhension des différentes possibilités qui s'offrent à vous en terme d'hébergement et finalement renforcer votre capacité de décision plutôt que de la miner ou de la déstabiliser.

Vous avez maintenant une solide vision d'ensemble des différents types d'hébergements que vous pourriez utiliser lors de vos prochaines vacances avec votre bébé. Parfois, les hôtels, clubs et résidences qui se déclinent en de nombreuses variantes vous attireront avec tous leurs services. D'autres fois, vous leur préférerez le charme ou le côté plus économique des hébergements chez l'habitant. D'autres fois encore vous vous lancerez peut-être dans l'aventure du camping ou des hébergements mobiles (bateau, camping-car...).

A vous de voir, à vous de jouer maintenant, pour le plus grand plaisir de votre petite famille.