17 nov. 2016

Découvrir le Chili avec de jeunes enfants : itinéraire idéal sur 6 semaines

Le Chili est une terre qui fait rêver plus d’une famille. Ce long bras de côte pacifique est en effet une destination idéale pour petits et grands. Cependant, il faut garder à l’esprit que voyager avec des enfants en bas-âge nécessite une bonne organisation pour en profiter pleinement. Voici un itinéraire idéal et inspirant sur 6 semaines, pour vous aider à envisager plus concrètement votre premier voyage au Chili avec de jeunes enfants.

Ce petit guide a été préparé en collaboration avec l'agence Chile Excepcion, spécialiste de cette destination, et qui a aussi l'habitude d'accompagner les familles.

Côté pratique et sanitaire

Le Chili est une destination relativement sûre et facile avec de jeunes enfants.

A l’entrée du Chili, pas de vaccins spécifiques exigés. Il est conseillé de vérifier pour toute la famille que la vaccination  diphtérie - tétanos - poliomyélite est bien à jour (elle est aussi obligatoire en France). Autres vaccinations pouvant être recommandées par votre médecin (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : hépatite A et éventuellement fièvre typhoïde.

Pas de problème de paludisme au Chili. Pas de dengue sur la partie continental du pays et quelques cas seulement signalés sur l'île de Pâques. Quelques autres risques de santé signalés concernent surtout les randonneurs et les aventuriers. En savoir plus depuis le site diplomatie.gouv.fr

L’eau est potable presque partout au Chili, mais elle est fortement chargée en minéraux qui peuvent perturber l'estomac. Il est préférable avec de jeunes enfants d’acheter de l’eau minérale.

Pour plus d'informations sur la santé et le bien être de bébé en voyage, n'hésitez pas à télécharger l'application mobile et le livre Voyager avec bébé.

Régions dont on peut remettre la visite à une autre fois

Le Chili s'étire sur une étroite bande de 4300 km du nord au sud. Sa largeur moyenne ne dépasse pas les 175 km. Le pays est bordée d'un côté par le Pacifique et de l'autre par les hautes montagnes des Andes (qui peuvent dépasser les 6000 mètres d'altitude).

Voyager avec de jeunes enfants, implique parfois de faire des choix, de mieux se concentrer sur certaines régions plutôt que d'autres, et d'accepter de remettre à plus tard la visite de certains sites, voire de certaines régions. Mais plutôt que de le regretter, on peut voir aussi cette contrainte comme une occasion de ralentir pour découvrir certaines régions plus en profondeur et finalement peut-être mieux apprécier son voyage.

Avec de jeunes enfants, on veillera à ne pas dépasser les 2000 mètres d'altitude, et on privilégiera le littoral à la haute montagne. On remettra ainsi à une autre fois la visite de certains sites touristiques situés à plus de 2500 mètres d'altitude (San Pedro de Attacama, Thermes de la laguna verde dans la région de Copiapo, haute stations de ski en hiver etc.). Le manque d’air est un facteur néfaste à la santé des plus jeunes, et le froid peut aussi être problématique.

Avec de jeunes enfants, on peut donc conseiller de remettre à plus tard la visite de la région la plus au nord : le Norte Grande (grand Nord) où se trouve le désert d'Atacama. Celui-ci est une région qui, bien que magnifique (et mis en avant sur tous les guides du pays), ne présente guère d’intérêts avec des enfants en bas âge : les plus beaux sites touristiques de la région se trouvent en haute altitude (entre 2500 et 5000 mètres). Le climat est également un frein : le désert d'Atacama est le plus aride du monde : très peu de précipitations et une amplitude thermique très forte (45° le jour -10° la nuit). En plus, les prix sont plus élevés. Autant de raisons donc de remettre à plus tard la découverte de cette région.

Pour se consoler, on peut aussi se dire que l'on pourra reporter à un futur voyage, dans quelques années lorsque les enfants seront plus grands et plus vaillants, la visite du désert d'Atacama (meilleure saison d'avril à octobre) ainsi que les hautes stations de ski comme la Valle Nevado (saison de ski entre juin et aout). Pour combiner les deux, le mois de juillet (grandes vacances scolaires en France) pourra alors être particulièrement adapté.

La partie la plus au Sud du pays (Patagonie australe et Terre de feu chilienne) est très sauvage. Pour la visiter mieux vaut avoir du temps. La période de l'année et le climat sont également à prendre en considération. La partie argentine de la Patagonie et de la Terre de feu est plus accessible, et elle contient certains sites très connus (Ushuaia, Glacier Perito Moreno...). De sorte que pour une première visite de la Patagonie australe, on envisagera généralement plutôt un parcours qui combine les sites les plus connus en Argentine, et éventuellement quelques excursions côté chilien.

La Patagonie australe chilienne fait partie des plus beaux paysages d’Amérique Latine. Le site de Torres del Paine est considéré comme le paradis des trekkeurs et l’Eden des marcheurs. Cependant, emmener de jeunes enfants sur des sentiers montagneux dans des parcours qui peuvent durer plusieurs jours n'est généralement pas adapté. Ce n’est que partie remise, dans quelques années, ils pourront gambader aisément à travers les pics élevés des massifs du Paine. C'est aussi plus globalement une région très isolée, difficile d’accès (attention aux pépins de santé avec de jeunes enfants) et les routes sont essentiellement des pistes que l'on pratique en 4x4.

L'avantage aussi de renoncer à ces deux territoires géographiquement opposés du pays (les deux extrêmes nord et sud) est qu'on limite ainsi l'amplitude des distances à parcourir pendant le voyage. Ainsi par exemple si on se focalise, sur les régions situées entre Puerto Montt (environ 1000 km au sud de Santiago) et Copiapo (environ 800 km au nord de Santiago), la distance de la bande de terre à parcourir s'étire alors sur environ 2000 km (au lieu de 4300 km si l'on arpente le pays en entier).

Quelques repères de base sur le climat 

L'été s'étend de décembre à mars au Chili. Les longues journées estivales incitent aux activités en pleine air. Le centre du pays est également idéal au printemps (septembre à novembre) lorsqu'il se pare de vert, et à l'automne (fin février à avril). L'ile de Pâques jouit d'un climat tempéré toute l'année (le mois de mars est souvent considéré comme le plus approprié). Pour aller en Patagonie, l'été est préférable (décembre à mars), en hiver certaines régions deviennent quasiment inaccessibles. 

Itinéraire idéal en famille sur 6 semaines

Il y a de nombreuses choses à voir au Chili ! Santiago est la capitale, située un peu près au centre du pays, et c'est la porte d'entrée internationale du pays si vous arrivez en avion. Valparaiso, deuxième plus grande ville du pays et située sur la côte à environ 120 km en voiture de Santiago. Ces deux villes et leurs alentours sont à elles-seules suffisamment riches pour mériter d'y passer une dizaine de jours en cumulé (d'autant qu'on doit souvent repasser à plusieurs reprises à Santiago au cours de son voyage pour prendre des vols). Descendez vers le sud (environ 2 semaines), pour découvrir la région du Centre et la région du Sur Chico (Petit Sud), ou même éventuellement un peu du nord de la Patagonie. Puis remontez (environ 1 semaine) vers le Norte Chico (petit Nord) à quelques centaines de kilomètres au nord de la capitale. En option, ralliez éventuellement en avion l'île de Pâques, où les énigmes archéologiques et une nature préservée du tourisme de masse vous occuperont une bonne dizaine de jours. 

Santiago

(environ 5 jours en cumulé)


Dans la capitale du Chili, nous vous conseillons de prendre un logement dans le centre historique et civique. En effet, ce quartier très vivant le jour devient beaucoup calme et tranquille le soir, idéal pour le sommeil de vos charmantes têtes blondes. De plus, ce quartier est le quartier des musées, des monuments historiques et des hauts-lieux touristiques de la capitale. Sur la place d’Armes, visitez la Cathédrale ou promenez-vous dans rues piétonnes Paseo Ahumada et Paseo Huérfanos, rues commerciales, larges et parfaites pour une ballade en poussette avec bébé.

De même, les quartiers París-Londres et Lastarria sont des quartiers bohèmes qui méritent un détour, le premier pour ses rues pavés et son ambiance artistique et intellectuelle des années 20, le deuxième pour ses marchés aux puces et brocantes qui émerveilleront vos enfants. Envie de prendre l’air ? Le Cerro Santa Lucía transformé en parc public est très agréable la journée (pas le soir).

Valparaíso

(environ 5 jours)


Valparaiso est un port à l’urbanisme atypique. Malgré ses maisons très vallonnées et les cerro qui fondent l’identité de la ville, la présence de funiculaires permet de ne pas trop marcher et d’éviter les ascensions au soleil avec des enfants. Valparaiso est un petit ilot de paradis pour des vacances reposantes. Promenez-vous dans le port ou déambulez sur la place Sotomayor qui constitue le lieu central de Valparaíso. La ville basse est aussi un quartier attrayant et charmant. La haute ville et les Cerros vous offriront une vue magnifique sur les maisons colorées de la ville et sur le port. Ne manquez pas la maison de Pablo Neruda pour un petit interlude culturel ! Nous vous conseillons de visiter les trois principaux Cerros : le Cerro Alegre, le Cerro Concepción et le Cerro Florida.


La région du centre, des lacs et des volcans

(environ 15 jours à 21 jours) 



Le centre du Chili est un havre de paix où vous et vos enfants pourrez allégrement profiter de l’air pur et vivifiant des basses Andes. Le parc National Tolhuaca qui s’étend sur 7 000 hectares de forêts d’araucarias et de lenguas est idéal pour des promenades en voiture ou à pied. Visitez les cascades Salto de Malleco et Salto de la Culebra pour profiter d’un petit coin de paradis ! De même, le lac Villarrica, de forme ovale situé antre Villarrica et Pucón vous offre une panoplie d’hôtels et de restaurants sur une belle route de 25 km qui longe l’eau. Un petit coin de paradis ! Si vous avez un plus de temps, vous pourrez également poussé un peu plus au sud pour découvrir le nord de la Patagonie.

La région de Copiapó

(environ 7 jours)

Cette région située à quelques centaines de kilomètres au Nord de Valparaíso sur la côte littorale est idéale pour la baignade et les après-midis sur des plages peu fréquentées. Nous vous déconseillons d’y aller cependant en décembre. La Baie Pan de Azucar (littéralement Pain de Sucre) abrite quelques petites maisons de pêcheurs et est propice aux petites ballades et randonnées en famille. Les sentiers sont aisément praticables et leur longueur n’excède pas la journée de marche.

De même, le site de Bahía Inglesa vous propose des plages de sable blanc. La spécificité de ce site est sa richesse archéologique. Emmenez vos enfants à la découverte des sites paléontologiques pour en apprendre d’avantages sur les espèces d’animaux vivants il y a plusieurs milliers d’années ! Ou comment profiter des vacances pour recevoir quelques petits cours d’histoire naturelle !

L'île de Pâques

(en option, environ 10 jours)

Située au large du Pacifique, l’île de Pâques est l’une des terres les plus isolées au monde. Elle est inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1995 et appartient au Chili depuis 1988. Vous pouvez la visiter toute l’année. L’île vous offre des couchers de soleil comme vous n’en avez jamais vu, à contempler avec votre petite tribu, c’est spectaculaire !



Il est impossible de s'y ennuyer. Vous pouvez parcourir les différents sites moaï qui vous en mettront plein la vue. Ou encore vous rendre au musée anthropologique pour en apprendre davantage sur la culture rapanui. L’île propose de nombreuses activités aquatiques comme le surf, la plongée sous-marine ou le snorkeling. Vous pouvez observer des poissons de récifs multicolores, et même des tortues ! La plage d’Anakena possède une aire de jeux pour le plus grand plaisir des enfants. Vous pouvez même faire une partie de foot sur le terrain, avec une vue splendide, face à la mer. La plage d’Hanga Roa est idéale pour la baignade suivie d'une promenade le long du port, accompagnée d'une bonne glace.

Pour plus d'infos :