9 janv. 2014

Dans l'avion avec bébé (partie 1) : la place de bébé

Suite à un premier article vue d'ensemble d'un voyage en avion avec bébé, qui a rencontré un bon succès auprès de nos lecteurs, nous allons aujourd'hui nous focaliser sur la question de la place de bébé dans l'avion : comment l'installer ? lui faut-il une place assise dédiée, un berceau, comment le prendre sur ces genoux etc. ? et sa ceinture de sécurité ? Quelles autres règles à bord concernent l'installation de bébé(s) dans un avion avec ses parents ?



Cet article fait partie d'une série d'articles "guide pratique" sur les voyages en avion avec bébé. Nous vous invitions également à consulter par la suite les autres articles de cette série :
Au sommaire de cet article :
  1. Les différentes place possibles pour bébé dans l'avion
  2. La ceinture de sécurité de bébé
  3. Le cas particulier du décollage, de l'atterrissage et des éventuels passages de zones de turbulences pendant le vol
  4. Et quand on a plus d'un bébé, qu'est ce que cela change ?

1) Les différentes places possibles pour bébé dans l'avion

Bébé voyage gratuitement ou à prix très réduit en avion jusqu'à ses deux ans (le prix exact varie selon le type de vol et la compagnie aérienne choisie), mais quelle place peut il occuper exactement dans l'avion ?

Dans certains cas, bébé pourra voyager dans un berceau, dans d'autres vous pourrez disposer d'une place pour l'allonger (et/ou l’asseoir s'il se tient déjà un peu assis), et dans d'autres enfin il faudra le garder sur vos genoux. 

1.1) Le berceau

Sur les vols long courrier il est souvent possible de réserver un berceau installé juste devant certaines places spéciales prévues pour les parents. Très confortable, il y a cependant une limite de taille et de poids du bébé à respecter, autour de 70 cm et 10 kg, ou d'âge (moins d'un an) pour pouvoir en bénéficier. Le nombre de berceaux dans un avion étant limité, il faut également penser à en faire la demande le plus tôt possible (éventuellement par téléphone si l'option n'est pas disponible sur le site web).  

Sur les courts et moyens courriers, il n'y a pas de berceau. La définition courts / moyens / longs courriers n'est pas normalisée mais on peut retenir qu'un vol est dit "long courrier" à partir d'environ 4h de vol. Pour les vols plus courts, il n'y aura donc généralement pas de berceau disponible.  

1.2) S'arranger pour récupérer une place libre pour bébé

Bébé voyageant gratuitement (ou à prix très réduit) jusqu'à ses deux ans, il n'a alors malheureusement pas de place attitrée dans l'avion (hormis bien sûr le cas particulier où on a pu lui réserver un berceau, comme vu plus haut). En pratique, on arrive cependant très souvent à récupérer une place (voir deux) pour pouvoir l'allonger pendant le vol.  

La plupart du temps (même quand le vol est presque complet), il est ainsi possible  :
  1. de demander à un passager qui se situe à côté de vous d'échanger sa place avec une autre place disponible dans l'avion. Généralement par gentillesse et aussi probablement pour ne pas risquer d'être dérangé par les éventuels cris du bébé pendant le vol, on obtient assez facilement gain de cause. Souvent même c'est votre voisin qui vous le proposera spontanément. Au pire si l'avion est vraiment bondé, et que votre voisin joue les récalcitrants, vous pouvez attendre que tous les passagers soient montés dans l'avion et lui reproposer le changement de place lors de la fermeture des portes de l'appareil, une fois qu'il n'y plus de risque pour lui d'être délogé. Les hôtesses vous aideront également souvent et faciliteront ce changement de place.
  2. de s'arranger déjà au moment de l'enregistrement, surtout si l'on voyage en couple, pour prendre une place côté fenêtre et l'autre côté couloir, en destinant celle du milieu à bébé, car la probabilité qu'une personne demande cette place sera alors plus faible. Si on s'enregistre au comptoir, l’hôtesse le fera pour vous et elle essaiera de garder autant que faire ce peut cette place du milieu libre pour bébé.
Bébé 14 mois, très chanceux, dort tranquillement allongé sur deux sièges

1.3) Bébé sur les genoux

Lorsque l'avion est complet, bébé voyage sur vos genoux. Dans tous les cas, il faudra aussi le prendre sur vos genoux au décollage, à l'atterrissage et en zones de turbulences.  

Plusieurs options possibles :
  • Vous pouvez garder bébé allongé contre vous ou adossé à vous, en le blottissant dans vos bras. La place côté fenêtre est alors sympa car elle vous procure ainsi qu'à bébé un appui supplémentaire.
  • Vous pouvez coucher bébé de manière latérale, en soulevant l'accoudoir du milieu, le haut du corps sur maman et les jambes sur papa ou l'inverse.
Une petite couverture, votre pull-over ou votre manteau peuvent aussi servir à rembourrer certains espaces de manière à rendre le voyage plus confortable pour bébé.   

1.4) Réserver une place au tarif enfant

Sachez qu'il est aussi possible de réserver une place assise au tarif enfant pour bébé (soit environ 50% du prix d'un billet adulte). Vous pouvez même y installer votre propre siège auto, mais forcément ça complique un peu la logistique du voyage. 

1.5) Placement dans l'avion

Au moment de l'enregistrement, on peut penser à demander des places à l’avant, c’est moins bruyant (on entend moins les réacteurs de l’avion situés vers l'arrière ou vers les ailes de l'appareil). On peut même demander le premier rang pour avoir un peu plus de place pour les jambes (mais dans ce cas on n'aura pas de tablette et on ne peut pas placer ses sacs à ses pieds).

Si vous voulez approfondir ce sujet il existe un site spécialisé vous permettant de repérer les meilleurs places selon le type d'appareil que vous allez emprunter appelé Seatguru et une bonne introduction en français à ce sujet ici.

2) La ceinture de sécurité de bébé

Elle sangle bébé à la taille et s'accroche à votre propre ceinture (il suffit d'enfiler la boucle). Elle s'utilise en ayant bébé sur ses genoux. Le système de "clips" est identique à celui des ceintures des autres passagers et est donc facile à utiliser.

Passez la boucle à votre ceinture, installez bébé et clipez...


Bébé dort tranquillement adossé à sa maman

3) Le cas particulier du décollage, de l'atterrissage et des éventuels passages de zones de turbulences pendant le vol

Lors du décollage de l'avion, de l'atterrissage et d'éventuels passages dans des zones de turbulences pendant le vol, les hôtesses vous demanderont de garder bébé sur vous avec sa ceinture. 

Si bébé est allongé et endormi sur son siège ou dans son berceau, il faudra essayer de le prendre doucement pour ne pas le réveiller brusquement. 

4) Et quand on a plus d'un bébé, qu'est ce que cela change ?

4.1) Un adulte par bébé

Pour des raisons de sécurité, un bébé doit être accompagné par un adulte, et un adulte ne peut accompagner qu'un seul bébé (l´accompagnateur peut être âgé de moins de 18 ans s´il s´agit du père, de la mère ou du tuteur légal). Cette règle est en particulier liée au fait que dans le cas improbable d'une dépressurisation de la cabine, l'adulte doit être en mesure de placer rapidement un masque à oxygène sur le visage de son enfant. Attention, cette règle implique donc que vous ne pouvez pas prendre l'avion seul(e) avec deux bébés ou plus, ou même en couple avec trois enfants ou plus etc. 

4.2) Un bébé par rangée occupée

Il existe une autre contrainte liée aux masques à oxygène, à savoir qu'il ne peut y avoir plus d'un bébé par rangée de sièges si ceux ci sont tous occupés par des passagers. L'explication est un peu technique : chaque rangée de siège est équipée du nombre de masques correspondant au nombre de sièges plus un. De plus les hôtesses doivent également pouvoir attraper rapidement un masque en cas de dépressurisation de l'appareil où qu'elle se trouve dans le couloir de l'avion. Donc si tous les sièges sont occupés par des passagers, il ne peut y avoir plus d'un bébé sur les genoux dans cette rangée. Du coup si vous voyagez avec deux bébés vous serez peut être placés sur deux rangées différentes. 


NB : autres sujets à approfondir (n'hésitez pas à commenter si vous avez des infos, astuces ou expériences en la matière), utilisation d'un porte bébé, d'autres dispositifs de retenu, rehausseur etc.