20 janv. 2014

Voyager en avion : s'enregistrer avec bébé


On stress moins quand on anticipe mieux, n'est-ce pas ? Aujourd'hui nous allons clarifier l'étape de l'enregistrement avec bébé à l'aéroport.  Cette étape mérite en effet un complément d'explications et de conseils car elle s'avère un peu plus floue et complexe qu'il n'y parait à première vue pour nombre d'entre nous. La lecture de cet article  clarifiera heureusement les zones d'ombre ou les doutes que vous pourriez encore avoir...


Cet article fait partie d'une série d'articles "guide pratique" sur les voyages en avion avec bébé. Nous vous invitions également à consulter si ce n'est déjà fait les autres articles de cette série :

Rappelons tout d'abord que la distinction "billet" vs "carte d'embarquement" n'existe pas en tant que telle dans la plupart des transports terrestres (train, bus, métro...) que vous empruntez peut être déjà au quotidien. Afin de bien comprendre ce qui suit, il est donc important de prendre un peu de recul par rapport à vos éventuels réflexes acquis et aux logiques liés à ces autres type de transports.

Le principe de l'enregistrement étant rarement bien compris des voyageurs, nous allons donc commencer par clarifier ce qu'il en est, et revenir en détail sur les différence entre billet d'avion et carte d'embarquement. Nous verrons ensuite les différentes manières de "s'enregistrer" existantes, et les règles spécifiques à l'enregistrement avec bébé. 

Au sommaire de cet article :
  1. Définition : bien comprendre ce qu'est un enregistrement
  2. Les différences entre billets d'avion et carte d'embarquement
  3. Comment vous enregistrer et obtenir vos cartes d'embarquement ?
  4. Le comptoir d'enregistrement
  5. Les heures limites à retenir
  6. Ce que dit la loi
  7. La carte d'embarquement de bébé
  8. L'enregistrement des bagages et le cas particulier de la poussette

1) Définition

Revenons pour commencer sur la définition de l''"enregistrement" ou "check-in" en anglais car c'est le terme que vous retrouverez le plus souvent dans les aéroports. Nous verrons ensuite comment les modalités et règles de l'enregistrement peuvent varier selon les vols et comment elles peuvent s'appliquer dans le cas particulier d'un voyage avec bébé.

"L’enregistrement est une procédure utilisée dans l’aviation civile pour déterminer les passagers qui sont présents dans un vol ainsi que leurs bagages."

Dit autrement, du point de vue de l'usager et voyageur que vous êtes, l'enregistrement consiste en trois actions clés à retenir :
  1. Confirmer votre présence sur le vol et choisir votre place dans l'avion (à condition bien sûr d'avoir au préalable acheter votre billet d'avion pour ce vol).
  2. Confier vos bagages (qui iront dans la soute de l'avion) à votre compagnie aérienne.
  3. Obtenir votre carte d'embarquement qui vous permettra de passer les contrôle de sécurité et d'embarquer dans l'avion.
Corollaire : l'enregistrement est obligatoire même si vous n'avez pas de bagages. Vous aurez besoin de pouvoir montrer votre carte d'embarquement pour passer les contrôles et monter dans l'avion, vos billets d'avion ne suffisent pas.

2) Les différences entre billet d'avion et carte d'embarquement ?

  1. Dates d'obtention différentes :  vous pouvez acheter votre billet d'avion des mois, des semaines, ou seulement quelques jours à l'avance, mais vous ne pouvez obtenir votre carte d'embarquement que le jour de votre départ, ou plus exactement 24h à 30h maximum avant le départ de l'avion selon les compagnies et l'aéroport.

  2. Informations différentes : Le billet d'avion et la carte d'embarquement ne comprennent pas les mêmes informations. Vous noterez que le prix ou votre heure d'arrivée n’apparaissent pas sur votre carte d'embarquement mais figurent bien sur votre billet d'avion.  Inversement votre carte d'embarquement contient des informations comme votre porte d'embarquement ou votre numéro de siège dans l'avion qui ne figurent pas sur vos billets d'avion. 

  3. Usages différents : le billet d'avion peut vous servir de mémo pour votre voyage et représente le contrat commercial qui vous lie à votre compagnie aérienne, la carte d'embarquement vous permet de passer les contrôles dans l'aéroport, d'embarquer et de trouver votre place dans l'avion. 
Exemple de carte d'embarquement et d'une étiquette bagage d'AirFrance

3) Comment vous enregistrer et obtenir vos cartes d'embarquement ?

Les compagnies aériennes proposent aujourd'hui généralement trois modes d'enregistrement possibles à leurs passagers :
  • comptoir d'enregistrement avec personnel d'accueil à l'aéroport
  • borne automatique à l'aéroport
  • enregistrement en ligne depuis votre PC, Tablette et smartphone
Retenez cependant qu'avec un bébé :
  • le seul mode d'enregistrement proposé par la plupart des compagnies aériennes actuelles restent le bon vieux comptoir d'enregistrement avec personnel d'accueil
  • vous êtes généralement prioritaire avec un enfant de moins de 3 ans et vous pouvez donc vous présenter directement au comptoir en évitant de faire la queue. 
Quelques mots en plus pour les plus curieux, sur les deux derniers modes d'enregistrement (bornes automatiques et enregistrement en ligne) : ils ont été mis en place relativement récemment (quelques années seulement), grâce aux progrès des outils informatiques et afin de réduire les files d'attentes, à la demande notamment des voyageurs business. L'enregistrement en ligne depuis des outils informatiques personnels permet aux voyageurs d'imprimer eux même leur carte d'embarquement, ou même éventuellement de présenter aux contrôles cette carte sous la forme d'un code barre qui s'affiche sur l'écran d'un smartphone (sous réserve de modèles de téléphones compatibles). Gain de temps, notamment pour les voyageurs qui n'ont pas de bagages à déposer, il est aussi désormais possible d'imprimer soi-même ses étiquettes de bagages afin de les déposer plus rapidement à un comptoir spécial "Dépose Express"... Les bornes automatiques fournissent également des fonctionnalités équivalentes permettant de s'enregistrer à l'aéroport de manière autonome et rapide. Voilà pour les plus curieux qui se demandent parfois comment font ces drôles de gens pressés et en costumes !

4) Le comptoir d'enregistrement 

  1. Repérez sur les écrans d'accueil de l'aéroport votre vol et le numéro ou la lettre du comptoir d'enregistrement qui lui est associé. Puis orientez vous dans l'aéroport afin de vous rendre jusqu'à ce comptoir.
  2. Présentez-vous avec bébé au comptoir d'enregistrement avant l'heure limite d'enregistrement et sans faire la queue (vous êtes prioritaire avec un bébé).
  3. Présentez vos papiers d'identité à la personne du comptoir. La présentation des papiers d'identité de bébé est également obligatoire (carte d'identité ou passeport). Vous n'avez pas besoin de présenter votre billet d'avion imprimé pour obtenir votre carte d'embarquement. La présentation de vos papiers d'identité suffit. Néanmoins nous vous conseillons d'imprimer à l'avance votre billet d'avion pour avoir bien avec vous et à portée de main les informations qu'il contient : le numéro de vol, ses horaires...
  4. La personne du comptoir vous demandera de mettre vos bagages sur son tapis roulant, et elle apposera une étiquette sur chacun d'entre eux après les avoir pesés.
  5. Puis elle vous redonnera vos papiers d'identité et vous remettra en même temps vos cartes d'embarquement.

5) Les heures limites à retenir

Il y a trois heures limites à retenir pour votre vol :
  1. Heure du départ de l'avion
  2. Heure limite de présentation à l'embarquement (boarding time limit)
  3. Heure limite d'enregistrement (latest check-in time limit)
L'heure limite d'enregistrement est indiquée sur votre billet d'avion.
Selon le vol et la compagnie, l'heure limite d'enregistrement varie. Par exemple pour les vols Air France, comptez en moyenne 40 minutes pour un vol moyen courrier et 60 minutes pour un long courrier, mais attention sur certaines destinations cela peut aller jusqu'à 90 minutes, et inversement cela peut être seulement 30 voir 20 minutes avant le départ sur certaines destinations plus proches.

L'heure limite d'embarquement est indiquée sur votre carte d'embarquement.
Cette heure limite d'embarquement varie également selon le vol et la compagnie. Si on reprend l'exemple d'Air France, il s'agit de 15 minutes avant le départ du vol, entre Paris-Orly et les destinations en France métropolitaine, 20 minutes avant le départ du vol, entre Paris-Charles de Gaulle et les destinations en France métropolitaine ou moyen-courriers, et 40 minutes avant le départ du vol, sur les destinations long-courriers.

6) Ce qui dit la loi

"Les compagnies aériennes sont dans l’obligation de vérifier la concordance du nom du passager entre sa carte d’embarquement et sa pièce d’identité sur tous les vols internationaux à destination de pays situés en dehors de l’espace Schengen.
Cette vérification s’applique aussi, de façon aléatoire, sur au moins 20 % des vols à destination du territoire national et des pays situés dans l’espace Schengen.
Les passagers aériens doivent donc être munis systématiquement d’une pièce d’identité, en cours de validité avec photographie (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour, permis de conduire..)."
Voilà pourquoi il vous faut garder vos papiers d'identité et vos cartes d'embarquement à portée de main lors du passage du contrôle de sécurité et lorsque vous vous présentez à la porte d'embarquement.

7) La carte d'embarquement de bébé

Bébé doit être muni de sa propre carte d'embarquement (même s'il n'a pas de place attitrée dans l'avion et qu'il voyagera sur vos genoux). Au comptoir d'enregistrement la personne que vous aurez en face de vous ne manquera de toute façon pas de vous l'imprimer et de vous la remettre.

8) L'enregistrement des bagages et le cas particulier de la poussette

Le poids de votre poussette n’entre pas en compte dans le calcul du poids limite des bagages que vous pouvez passer en soute (et ce, avec la plupart des compagnies aériennes même lowcost).

Lorsqu'on vous y autorise, il est préférable de garder votre poussette jusqu'à l'embarquement dans l'avion.  Dans ce cas, lors de l'enregistrement au comptoir, le personnel d'accueil apposera une étiquette sur le côté de votre poussette comme pour vos autres bagages. Mais vous pourrez ensuite la conserver et passer les contrôles avec. Vous pourrez pour finir la laisser juste à l'entrée de l'avion, un employé de l'aéroport se chargera de la prendre afin de la mettre dans la soute de l'avion.

Cependant, prenez toujours un porte-bébé avec vous. Il est de plus en fréquent qu'on ne vous laisse pas garder votre poussette jusqu'à l'embarquement. Selon votre temps d'avance, et parfois aussi en cas de retard  de l'avion, il peut arriver qu'on reste plus d'une heure dans la zone d'embarquement. Autant dire que vous serez vite fatigué sans poussette ni porte bébé.

Il est très dommage pour les familles que les aéroports ou compagnies aériennes ne permettent pas systématiquement de garder sa poussette jusqu'à l'embarquement. Ce serait soi-disant pour faire des économies (pas assez de personnel au sol, pour récupérer les poussettes à l'entrée de l'avion), ou pour des raisons de sécurité. Il me semble personnellement que ce genre de petites attentions à l'égard des familles mériteraient d'être davantage pris en considération. Nos bébés, et nos dos de parents le méritent bien. Et tout le monde serait gagnant au final. Si des décideurs voulaient bien se pencher sur cette question et faire progresser les choses, je les en remercie d'avance.

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu en détail en quoi consiste l'enregistrement avec bébé à l'aéroport. Les cartes d'embarquement et billets d'avion n'ont plus de secret (ou presque) pour vous. Vous savez comment récupérer votre carte d'embarquement et enregistrer les bagages de bébé et sa poussette... Vous voilà maintenant parer pour vous enregistrer avec bébé en toute sérénité !